Google Photos ne permet plus la sauvegarde illimitée des formats incompatibles

apps

Par Henri le

Google n’a pas cru bon de communiquer dessus, mais sa dernière mise à jour de Google Photos concerne pourtant un bon nombre d’utilisateurs.

Google Photos a fait du chemin. Cette simple fonctionnalité de Google+, permettant de sauvegarder gratuitement ses photos et vidéos, est finalement devenue une des plus utilisées de l’écosystème de la firme de Mountain View.

Ce service a par ailleurs évolué au fil des années. Dans un premier temps, il permettait d’uploader tout notre contenu gratuitement en qualité compressée. Conscient que certains clients voulaient profiter de leurs clichés au maximum, Google Photos leur a permis de les enregistrer en version non compressée. S’ils le font, ces derniers sont déduits des 15 Go qu’offre Google à chaque utilisateur ou du forfait payant Google One, dont les nouveaux tarifs ont été présentés le mois dernier.

GSMArena a néanmoins remarqué que la firme a modifié ses conditions en ce qui concerne l’upload de vidéos incompatibles. On y apprend que toutes celles importées après le 6 décembre 2018 occupent désormais de l’espace, et qu’il faut soit les supprimer, soit les télécharger. Les 15 Go alloués à chacun peuvent donc rapidement être atteints surtout si vous filmez dans de hautes résolutions. Une bonne manière de pousser les gens à souscrire à ses nouveaux abonnements.

Que les plus gros vidéastes se rassurent, de nombreux formats sont encore acceptés gratuitement : .mpg, .mod, .mmv, .tod, .wmv, .asf, .avi, .divx, .mov, .m4v, .3gp, .3g2, .mp4, .m2t, .m2ts, .mts, et .mkv.

Si vous n’êtes pas certains de ce qui se trouve dans votre galerie, vous pouvez toujours vous rendre sur la page dédiée et vérifier quelles sont les vidéos concernés. Il vous sera ainsi possible de les sauvegarder ailleurs.