Cette intelligence artificielle surveille le partage d’abonnement aux services de streaming

Business

Par Olivier le

Voilà une nouveauté qui ne fera pas les affaires de tous ceux qui partagent le compte de leurs services de streaming avec des amis afin que tout le monde profite des contenus en payant le moins cher possible.

La pratique est connue : des amis partagent un même abonnement à Netflix, ce leur qui permet de profiter des contenus en ne payant que pour un seul forfait. Les services de streaming proposent des abonnements familiaux, qui sont évidemment plus chers et souvent restreints à une poignée d’utilisateurs. La société britannique Synamedia veut mettre fin à cette pratique qui coûte beaucoup d’argent aux plateformes.

Gare aux partageurs

Durant le CES, cette entreprise a présenté Credentials Sharing Insight, un logiciel qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour savoir si un compte est partagé par plusieurs personnes. Le profil est-il utilisé dans plusieurs endroits en même temps ? Quels sont les horaires d’utilisation de l’abonnement ? Quels sont les types de contenus regardés ou écoutés ? Et depuis quels appareils ?

En fonction des données recueillies par le logiciel, l’utilisateur reçoit un « score de probabilité » : en fonction de cette note, le service client de Synamedia peut déterminer si l’abonné partage son profil avec d’autres. On peut par exemple se douter qu’il y a quelque chose qui cloche quand le forfait est utilisé simultanément dans deux parties du monde.

Il revient ensuite à la plateforme de décider quoi faire avec cet abonné indélicat : cela peut aller de l’envoi d’un e-mail pour taper sur les doigts de l’utilisateur, à la fermeture du compte si ce dernier abuse clairement de son abonnement. Synamedia précise que si au départ les services de streaming se sont montrées assez coulantes vis à vis du partage de profil (un moyen de faire connaitre la plateforme à davantage d’utilisateurs), elles ont désormais tendance à resserrer les boulons.

L’entreprise travaille d’ores et déjà avec plusieurs grands noms de l’industrie américaine, à l’image d’AT&T, Comcast, Disney ou encore Verizon. À l’avenir, il va sans doute falloir apprendre à souscrire aux abonnements Famille ou multi-écrans…