Apple a aussi bloqué les applications internes de Google utilisant un certificat d’entreprise

Apple

Par Corentin le

Google aussi avait son application permettant d’espionner les moindres faits et gestes de certains utilisateurs en utilisant le même certificat d’entreprise que celui utilisé par Facebook. Apple a bloqué les applications avant de rapidement rétablir la situation avec Google.

Suite aux révélations sur Facebook qui payait des jeunes pour qu’ils communiquent leurs données personnelles de navigation sur leur iPhone à l’aide d’une application ayant des autorisations d’accès aux données théoriquement réservées aux entreprises. Apple ne s’est pas fait attendre dans sa réaction en bloquant toutes les applications utilisées en interne par Facebook et disposant de ce fameux certificat d’accès aux données.

Le lendemain, Google a admis avoir une pratique similaire. La firme disposait d’une application nommée Screenwise Meter et utilisée en interne qui permettait à Google de collecter des données personnelles et de surveiller l’activité de navigation de l’utilisateur sur le web, tel que les recherches effectuées et le temps passé sur chaque site. En l’échange, Google proposait à ses cobayes des cartes cadeaux. Pour tenter de sauver les meubles, le géant de la recherche s’est empressé de désactiver l’application en question.

Mais Apple ne s’en n’est pas satisfait et a réagi quelques heures plus tard en prenant les mêmes dispositions que pour Facebook : toutes les applications utilisées en interne par Google ont été bloquées. Concrètement, les versions bêta (ou préliminaires) de Google Maps, Hangouts, Gmail ont cessé de fonctionner, ainsi que des applications réservées aux employés en interne comme Gbus, le transport en commun de la firme pour se déplacer sur le campus.

Cela n’aura toutefois duré qu’un temps, puisque les équipes de Google de d’Apple ont collaboré pour rapidement rétablir la situation, puisqu’à l’heure actuelle, tout est déjà revenu à la normale.