La capsule Crew Dragon de SpaceX s’est amarrée à l’ISS

Espace

Par Rédacteur Invité le

Après avoir décollé samedi, la nouvelle capsule Crew Dragon de SpaceX s’est amarrée dimanche à l’ISS.

Crédit SpaceX

C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour SpaceX. Ce dimanche, la capsule autonome Crew Dragon s’est attachée à la Station spatiale internationale (ISS) après 27 heures de vol. Une opération réussie, comme l’ont confirmé la NASA et SpaceX, qui avaient pris soin de retransmettre l’intégralité du lancement sur les réseaux sociaux. Après un décollage suivi par plus de 1 800 000 personnes, la navette Crew Dragon, propulsée par une fusée SpaceX Falcon 9 depuis le centre spatial Kennedy, est finalement arrivée à bon port, près de 400 km au-dessus de nos têtes.

C’est donc à près de 27 000 km/h en orbite autour de la Terre que Crew Dragon s’est attaché à l’ISS, où se trouvent actuellement le cosmonaute russe Oleg Kononenko, l’astronaute Anne McClain et l’astronaute canadien David Saint-Jacques. Si tout se déroule comme prévu, la capsule devrait rester amarrée à la Station spatiale internationale jusqu’à vendredi, avant de se détacher et de retomber sur Terre dans l’océan Atlantique, la partie la plus périlleuse de la mission.

Si le voyage de Crew Dragon ne devrait durer que quelques jours, l’enjeu est décisif pour SpaceX et la NASA : il s’agit en effet de la première mission de démonstration sans astronaute, avant une nouvelle mission, cette fois habitée, prévue dans le courant de l’année 2019. Ce premier test permettra ainsi de vérifier que l’appareil est fiable, et capable d’accueillir des astronautes pour les prochains voyages de la NASA depuis le sol américain. Pour rappel depuis 2011, seuls les Russes assurent les aller-retours depuis l’ISS.