C’est promis, le Facebook 2.0 protègera la vie privée de ses utilisateurs

Sécurité

Par Amandine le

Mark Zuckerberg a récemment expliqué dans un très long post publié sur son blog que le futur de Facebook s’articulerait autour de la vie privée. Et non, ce n’est pas une blague.

Crédit : Brian Solis via Flickr 

Incroyable mais vrai. Alors que Facebook n’est pas vraiment connu pour protéger la vie privée de ses utilisateurs, Mark Zuckerberg a expliqué dans un long post de blog que le futur du service s’articulerait autour de cet enjeu. Visiblement bien décidé à se racheter une image auprès de ses détracteurs, le grand patron de Facebook s’est dit décidé à fixer un nouveau cap pour le futur des communications et des réseaux sociaux. Exit les stories publiques et les posts accessibles à tous, place à un nouveau Facebook plus intimiste et centré sur la vie privée.

Seriously Mark ?

“Je suis convaincu que le futur des communications va s’orienter vers des services privés et chiffrés avec lesquels les gens auront la certitude que leurs conversations seront sécurisées et non permanentes” – Mark Zuckerberg

Entouré par des années de scandales pointant du doigt l’absence de vie privée de ses utilisateurs, Facebook a désormais pour objectif de se focaliser sur les “interactions privées, messages chiffrés et éphémères, et stockage sécurisé”. Si ce changement de cap pour le moins inattendu a de quoi faire sourire vu le contexte, l’idée n’en reste pas moins intéressante, tout comme le fait que Facebook proposera bientôt à ses utilisateurs de supprimer leur historique. Conscient que le plus gros défi de ce changement de cap va être de convaincre l’opinion publique, le fondateur de Facebook a lui-même avoué : “Nous ne sommes pas vraiment connus pour avoir construit des services protégeant la vie privée”.

Facebook n’aurait plus accès aux données utilisateurs

Concrètement, le nouveau modus operandi de Facebook s’articulerait autour des interactions privées, concentrées sur des petits groupes (adieu le réglage ‘public’ par défaut), et de la sécurité de ses utilisateurs. Dans son message, Mark Zuckerberg promet également l’arrivée des messages privés éphémères, et s’attarde aussi sur le chiffrement total des données, rendant ainsi inaccessibles les interactions des internautes aux yeux de Facebook et des autorités. L’idée est belle, mais on attend de voir pour le croire.

Source: Facebook