Assistant vocal : des chercheurs créent une voix ni masculine ni féminine

Ville de Geeks

Par Jules le

À contre-courant de ce que proposent déjà les divers assistants vocaux du marché, un groupe de chercheurs a conçu un auxiliaire virtuel qui n’a pas de genre défini. Le but de Q, c’est son petit nom, est d’être une alternative crédible aux voix masculines et féminines.  

Réunis par l’agence de communication Virtue et la Copenhagen Pride, plusieurs chercheurs et linguistes ont développé un assistant virtuel du nom de Q, et dont la particularité est de n’avoir aucun genre défini.

Assistant.e sans genre

Lorsqu’il/elle parle, Q ne sonne ni féminin, ni masculin, sa voix fluctuant entre celle d’un homme et d’une femme. Pour obtenir un tel résultat, les scientifiques ont enregistré 5 voix différentes, qu’ils ont ensuite modifiées à des hauteurs et des timbres variés.

Ensuite, les chercheurs se sont évertués à remplir les conditions que s’imposent les entreprises comme Google, Amazon ou Microsoft lorsqu’il s’agit d’opter pour une voix : qu’elle soit chaleureuse, utile et un poil autoritaire.

« Notre objectif est d’attirer l’attention des grandes entreprises technologiques qui travaillent sur l’IA pour veiller à ce qu’elles sachent que la normativité binaire entre les sexes exclut de nombreuses personnes« , explique Thomas Rasmussen, responsable de la communication de la Copenhagen Pride, à CNBC.

Pour le moment, Q n’est qu’une voix et ne repose sur aucune intelligence artificielle. Mais cette dernière pourrait donner quelques idées aux acteurs majeurs du secteur.

Source: CNBC