Switch : Le Wall Street Journal relance les rumeurs sur la production de deux nouvelles versions

Jeux-Video

Par Jules le

Malgré les déclarations de Nintendo en début d’année affirmant qu’aucune version améliorée de sa console hybride n’était sur les chaînes de montage, le quotidien américain rapporte une nouvelle fois le contraire. Et selon ses sources, le constructeur japonais pourrait déployer deux modèles dès l’été prochain.  

En octobre 2018, le Wall Street Journal était déjà à l’origine des rumeurs concernant la mise en chantier d’une mouture perfectionnée de la Switch. Les sources du WSJ avançaient à l’époque que Nintendo allait miser sur un écran LCD plus lumineux, moins imposant et moins énergivore. Le quotidien américain évoquait une sortie calée pour le second semestre 2019.

Sauf qu’en janvier dernier, Shuntaro Furukawa, le PDG de Nintendo, affirmait dans une interview que le consolier japonais ne comptait pas sortir une nouvelle version de sa machine hybride. Il faut dire que les ventes de la Switch sont excellentes depuis sa sortie le 3 mars 2017. Cependant, trois jours après l’interview de son dirigeant, Nintendo a fait savoir qu’il baissait ses objectifs de ventes pour 2019, passant de 20 à 17 millions d’unités.

Deux modèles pour deux cibles

Aujourd’hui, Takashi Mochizuki, journaliste pour le compte du Wall Street Journal revient à la charge en annonçant que Nintendo planche, non pas sur une, mais deux nouvelles versions de la Switch. Selon ses sources, « familières avec le sujet (…) et ayant accès au prototype d’une machine aussi bien sur la chaîne de production que chez les développeurs« , le constructeur japonais envisagerait un déploiement des machines dès l’été prochain.

Le premier des deux modèles offrirait plus de puissance à la Switch, dans la veine de ce qu’ont pu proposer Sony avec la PS4 Pro ou Microsoft avec la Xbox One X, sans pour autant atteindre un niveau de puissance équivalent.

La deuxième mouture se placerait, elle, comme la version « Lite » de la Switch. Le WSJ rapporte ainsi que Nintendo miserait sur une console plus compacte, exempte de certaines fonctionnalités comme le HD Rumble, afin d’en faire l’héritière spirituelle de la 3DS. Une rumeur qui fait écho aux bruits de couloirs avancés par le NikKei au début de l’année. Cette version « réduite » de la Switch afficherait cependant un tarif plus léger.

Takashi Mochizuki rajoute qu’au niveau du design, Nintendo envisage quelque chose de « différent (…) et de surprenant » pour ses futures versions. Si nouvelles machines il y a, il faudra probablement patienter jusqu’à l’E3 2019 pour en apprendre plus.