Un français décroche le Prix Turing, l’équivalent du Prix Nobel en informatique

Yann LeCun et son équipe ont été récompensés du Prix Turing pour avoir posé les bases du deep learning en intelligence artificielle au cours des trois décennies passées.

© École polytechnique – J.Barande

C’est un grand jour ! Le Prix Turing, grande distinction équivalente à un Prix Nobel d’Informatique, a été décerné à 3 chercheurs en Intelligence Artificielle, dont un Français. Le groupe constitué du britannique Geoffrey Hinton, du canadien Yoshua Bengio, et du français Yann LeCun a été récompensé pour ses travaux en deep learning.

C’est une récompense notable pour le groupe de trois chercheurs, mais aussi pour le domaine de l’intelligence artificielle en lui-même. Yann LeCun explique en effet que l’intelligence artificielle n’avait presque aucune considération de la part de la communauté informatique dans les années 1990 et 2000, tant les résultats étaient décevants. Les réseaux de neurones « avaient perdu tout intérêt aux yeux de la communauté scientifique », explique Yann LeCun. Les chercheurs ont débuté leurs travaux en 1970 pour Geoffrey Hinton et 1980 pour les deux autres, et ont persévéré au cours de ces décennies avant d’avoir une reconnaissance.

«L’intelligence artificielle est aujourd’hui l’un des domaines de la science dont la croissance est la plus rapide et l’un des sujets dont on parle le plus dans la société», a déclaré Cherri Pancake, présidente d’ACM sur le site de l’association. «La croissance de l’IA et l’intérêt qu’elle suscite sont dus, en grande partie, aux progrès récents de l’apprentissage profond dont Bengio, Hinton et LeCun ont posé les bases».

Maintenant, Yann LeCun est directeur scientifique en recherche sur l’intelligence artificielle chez Facebook (FAIR) et professeur à l’université de New York. Il est le second Français à se voir attribuer cette distinction après Joseph Sifakis en 2007, qui l’avait obtenu pour ses travaux en algorithmique.

3 réponses à “Un français décroche le Prix Turing, l’équivalent du Prix Nobel en informatique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *