Mars : Les premières secousses sismiques viennent d’être enregistrées par InSight

Espace

Par Amandine Jonniaux le

Mars est capable de trembler, et c’est une bonne nouvelle pour les scientifiques.

Crédits : NASA on The Commons via Flickr CC

Installé à la surface de la planète rouge depuis novembre, le module InSight vient d’enregistrer ses toutes premières secousses sismiques. Une grande première pour la mission, qui a justement pour objectif de détecter ces “marsquakes” afin de les analyser.

Un tremblement de Mars trop faible, mais prometteur

Malheureusement pour les scientifiques en charge de la mission, ces premières secousses n’auront pas été concluantes. Trop faibles selon la NASA pour témoigner de la structure de la Planète rouge, l’événement prouve néanmoins que Mars est sismiquement active, et qu’Insight devrait prochainement être en mesure de détecter davantage de séismes dans le futur.

Lancé en mai 2018, l’atterrisseur InSight est équipé d’un sismomètre particulièrement sensible, destiné à enregistrer la moindre secousse provenant de la croûte martienne. Développé par l’agence spatiale française CNES, ce sismomètre baptisé SEIS a été placé à la surface de Mars le 19 décembre, et tentait de capter un tremblement depuis. Même si elle n’est finalement pas concluante, cette première activité sismique notable enregistrée le 6 avril dernier est donc particulièrement prometteuse pour la suite des opérations. Jusqu’à présent, seules des perturbations mineures avaient été détectées.

SEIS sur Mars (Crédits – NASA)

Contrairement à la Terre, où les tremblements de terre sont généralement liés à la tectonique des plaques, l’activité sismique de Mars serait vraisemblablement causée par de petits mouvements le long des fissures de la croûte rocheuse de la planète. En refroidissant, la roche rétrécit avec le temps, provoquant une libération d’énergie et des tremblements. Un phénomène qui serait similaire sur la Lune.

Source: NASA