Amazon veut informer les utilisateurs de Ring sur la criminalité de leur quartier

Propriétaire de la marque Ring depuis déjà trois ans, Amazon pourrait bientôt permettre aux propriétaires de ses sonnettes connectées de s’informer sur la criminalité de leur quartier.

Crédits Amazon

Amazon a récemment publié une offre d’emploi concernant le recrutement d’un rédacteur en chef spécialisé dans les faits divers et les affaires criminelles. L’annonce n’est pas directement destinée au géant du ecommerce, mais à sa filiale Ring, rachetée en 2016, qui fabrique des sonnettes et caméras connectées pour la maison. Profil idéal pour le poste ? Avoir une « connaissance approfondie et nuancée des tendances de la criminalité en Amérique ». 

Diffusée sur la version américaine de la plateforme, l’annonce explique que le rédacteur en chef “travaillera sur une nouvelle opportunité passionnante au sein de la marque Ring pour gérer une équipe de rédacteurs qui diffuseront des alertes de dernière minute sur la criminalité à notre voisinage”. Une ouverture de poste qui laisse entendre que les clients de la filiale de Jeff Bezos pourraient bientôt être informés en cas d’actes criminels ou de délits dans le quartier.

L’idée d’une surveillance constante de voisinage est légèrement anxiogène, mais elle n’est pourtant pas nouvelle. Les sonnettes connectées Ring proposent déjà, via l’application Neighbors (Voisins), de signaler les comportements suspects et les délits de quartier à la manière de Waze

Source: Amazon