Le nombre d’abonnements mobiles a dépassé le nombre d’humains dans le monde

L’utilisation de plusieurs lignes mobiles n’est aujourd’hui plus réservée aux businessmen invétérés.

Crédits William Iven via Pixabay CC

Notre société est de plus en plus connectée (ce n’est pas un grand secret), et l’utilisation de plusieurs lignes mobiles n’est aujourd’hui plus seulement réservée aux businessmen invétérés. Selon un graphique édifiant récemment publié par le compte Twitter TicToc by Bloomberg, et basé sur des chiffres de l’ONU, le nombre de souscriptions mobiles en 2019 dépasse (de beaucoup) le nombre d’êtres humains vivants sur Terre actuellement. Une situation qui s’explique non seulement par l’acquisition d’un téléphone portable de plus en plus jeune (13 ans selon des chiffres récemment publiés par Orange) mais aussi par l’utilisation de plusieurs lignes, souvent à des fins professionnelles.

Il y a aujourd’hui plus de forfaits mobiles actifs que d’être humains vivants sur la planète. Alors que nous sommes un peu moins de huit milliards à cohabiter en 2019, l’ONU estime que le nombre de souscriptions dépasse largement ce chiffre. Un nombre qui n’est évidemment pas prêt de décroître. À titre de comparaison, en 2006, seuls 3 milliards de forfaits étaient enregistrés dans le monde.

Plusieurs lignes pour compartimenter

De plus en plus répandue, l’utilisation d’une ligne mobile à usage professionnel permet de rester joignable quasiment partout, mais surtout de ne pas polluer sa ligne privée avec des messages professionnels. Malgré tout, ces chiffres restent plutôt impressionnant. En effet, une partie de la population mondiale n’est pas équipée d’une ligne mobile, que ce soit à cause de son âge, de sa situation où de son environnement. Certains possesseurs de téléphone mobile possèdent donc bien plus que deux lignes. Contrairement à Facebook en revanche, qui compte de plus en plus de morts dans ses rangs, ces lignes semblent bel et bien utilisées au quotidien.