Un ado pirate Apple dans le but de décrocher un job

Apple

Par Amandine Jonniaux le

Que fait un adolescent passionné d’informatique qui rêve de décrocher un poste dans l’une des plus grosses entreprises de nouvelles technologies au monde ? Il la pirate, et plaide coupable.

Crédits The Digital Way via Pixabay CC

En Australie, un adolescent visiblement bien décidé à décrocher une place chez Apple a eu recours à une méthode peu conventionnelle pour attirer l’attention de son potentiel recruteur. Le jeune homme a en effet décidé de pirater le système informatique de la marque à la pomme, puis de plaider coupable. Une initiative originale, qui aurait pu lui permettre de décrocher une place au sein de la firme de Cupertino, mais qui n’a finalement pas eu l’effet escompté.

Une technique gagnante (ou pas)

Le plan du jeune étudiant australien était pourtant bien rodé. Ce dernier avait en effet entendu dire qu’Apple avait déjà eu recours à ce type d’embauche peu conventionnelle, après qu’un Européen ait fait la même chose quelques années auparavant. En 2011, on se souvient notamment du hacker George Francis Hotz, qui avait réussi à pirater un iPhone et une PlayStation 3… avant de se voir proposer un emploi chez Facebook en tant qu’expert en cybersécurité. De son côté, le petit génie en informatique australien qui espérait une place chez Apple a rapidement été déçu. Non seulement la marque à la pomme n’a pas semblé avoir apprécié son intrusion dans le système informatique de l’entreprise, mais en plus, aucune offre d’emploi ne lui a été proposée par la suite.

Heureusement pour lui, l’histoire ne s’est finalement pas trop mal terminée. Le piratage informatique étant illégal, l’adolescent encourait une lourde sanction. Le magistrat australien en charge de l’affaire a finalement décidé de ne lui donner qu’une amende de 500 $, ainsi qu’une obligation de bonne conduite de neuf mois. Le hacker en herbe pourra donc continuer son projet d’étudier la sécurité informatique et la criminologie à l’université, sans que sa petite incartade ne lui porte préjudice.

Source: ABC News