#voisindenuméro : le nouveau challenge qui cartonne sur Twitter

Sur le web

Par Remi Lou le

Si vous recevez un SMS du type « salut, c’est ton voisin de numéro, ça va ? » ces jours-ci, ne bloquez pas systématiquement le numéro en pensant qu’une armée de fous furieux ont réussi à s’emparer de téléphones. Il s’agit simplement d’un challenge sur les réseaux sociaux visant à rencontrer ses « voisins de numéro ».

Depuis ce week-end, Twitter est inondé de photos de conversation entre les internautes et leurs voisins de numéro, soit les personnes qui ont le même numéro qu’eux, à un chiffre près. Le phénomène a été lancé sur le réseau social à l’oiseau bleu par un Américain avec le hashtag #numberneighor puis s’est rapidement étendu en France avec le hashtag #voisindenuméro.

Le but du challenge ? Tenter de sympathiser avec son voisin de numéro par SMS puis publier les captures d’écran de la conversation sur Twitter avec ce hashtag. Si certains semblent plutôt bien réagir à ce petit jeu, jusqu’à créer des conversations assez hilarantes et l’organisation d’une fête des voisins de numéro, d’autres sont plus prudents, voire même carrément désagréables. Voici quelques exemples parmi les meilleurs que nous avons pu repérer :

Le tweet qui a lancé la tendance

De nouvelles amitiés

Coupé court à la conversation

L’incompréhension

La prison

Bien que l’initiative semble bon enfant et s’avère parfois plutôt comique, il convient de prendre garde à ne pas insister si votre « voisin de numéro » ne vous répond pas, ou s’il ne se montre pas particulièrement réceptif. Alerté par ce phénomène, le service public a ainsi rappelé que « les appels téléphoniques ou SMS malveillants et répétés sont assimilables à du harcèlement et constituent donc un délit ». Une personne reconnu coupable de harcèlement téléphonique risque par ailleurs jusqu’à 1 an de prison et 15 000 euros d’amende.