Précommandes : l’iPhone 11 Pro serait bien plus demandé que l’iPhone 11

Apple

Par Remi Lou le

Contrairement à l’année passée, le modèle le plus haut de gamme d’Apple aurait la côte cette année, d’après l’analyste Ming-Chi Kuo. Les modèles « Pro » représenteraient ainsi 55% des précommandes aux États-Unis.

Crédits : Apple

Les nouveaux iPhone ne sont pas encore sortis qu’ils déchainent déjà toutes les passions. Malgré une Keynote en demi-teinte (lire notre récapitulatif), Apple semble avoir conquis les utilisateurs, puisque les précommandes pour les nouveaux iPhone seraient bien plus importantes que l’an dernier. C’est en tout cas ce qu’a indiqué hier Ming-Chi Kuo, repéré par MacRumors, en précisant que les modèles les plus plébiscités seraient ceux qui ont opté pour de nouveaux coloris, comme l’iPhone 11 en vert et mauve, et l’iPhone 11 Pro en vert.

L’analyste de TF International Securities, généralement bien informé en ce qui concerne la Pomme, réitère ce jour avec une nouvelle information : l’iPhone 11 Pro serait le modèle le plus en vogue sur le marché américain. Selon ses estimations, les deux iPhone équipés d’écran OLED – iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max – seraient les plus demandés cette année, et représenteraient environ 55% des précommandes, contre 45% pour l’iPhone 11. À titre de comparaison, l’an dernier, Kuo estimait que les anciens haut de gamme, les iPhone XS et XS Max, représentaient 40 à 45% des précommandes. Ce fort intérêt pour le modèle le plus onéreux (on parle tout de même de 1159 euros en France pour l’iPhone 11 Pro avec 64 Go de stockage, et 100 euros de plus pour la version « Max ») s’expliquerait par la présence du programme de reprise des anciens iPhone qui aurait plus massivement convaincu cette année, comme le note MacRumors.

Pour autant, les précommandes ne sont pas représentatives des ventes sur la durée, puisqu’elles concernent surtout les utilisateurs les plus exigeants. L’année dernière, l’iPhone XR a été le modèle le plus vendu d’Apple, notamment en raison de son prix plus abordable. Cette année, on pourrait bien avoir droit au même scénario, d’autant plus que l’iPhone 11 est vendu 50 euros moins cher que son prédécesseur.