Airbnb va vérifier chacun de ses logements en location

Sécurité

Par Amandine Jonniaux le

Après une fusillade meurtrière en Californie, et plusieurs autres incidents survenus plus tôt ces derniers mois, Airbnb a annoncé officiellement vouloir “rassurer (ses) clients”, en soumettant chacun de ses 7 millions de logements mis en location à une vérification drastique. 

D’ici la fin de l’année prochaine, chaque annonce postée sur le célèbre site de location Airbnb sera individuellement vérifiée. C’est en tout cas la promesse que vient de faire Brian Chesky, PDG et cofondateur de l’entreprise au New York Times, lors d’une conférence relayée par le site de The Verge. L’un des “changements les plus importants” de l’histoire de la firme américaine à ce jour, qui devrait être achevé d’ici le 15 décembre 2020, et permettre aux clients de “sentir qu’Airbnb est de leur côté”. Il faut dire que depuis quelques mois déjà, le site de location est au cœur d’une série noire. L’entreprise est régulièrement pointé du doigt pour les arnaques présentes sur sa plateforme. Bien plus grave, le soir d’Halloween, une violente fusillade est survenue dans une de ses locations à Orinda en Californie faisant cinq morts et plusieurs blessés. Airbnb avait d’abord annoncé l’interdiction de louer des résidences pour faire la fête. Cette fois, le site semble avoir décidé de prendre des mesures radicales afin de rassurer ses quelques 600 millions d’utilisateurs.

En plus de la vérification systématique et exhaustive des locations mise en ligne, qui devrait concerner notamment l’état du logement, la conformité de l’annonce, ou encore la sécurité des vacanciers, le PDG de l’entreprise a ainsi annoncé la mise en place d’une ligne d’appel d’urgence accessible partout dans le monde et 24h/24 qui permettra de joindre en permanence “une vraie personne chez Airbnb partout dans le monde et à tout moment”. Accessible à partir du 31 décembre aux Etats-Unis, le service devrait être déployé à l’international courant 2020. Parallèlement, la plateforme s’est engagée dès le 15 décembre prochain à rembourser et/ou reloger intégralement tout client dont la location ne serait pas conforme aux annonces. Pour mener à bien cet ambitieux projet, Airbnb a également annoncé avoir engagé Charles Ramsey, ancien dirigeant de la police à Philadelphie et Washington, ainsi que Ronald Davis, ancien chef de la police de Palo Alto en Californie.