Pourquoi cette start-up mise sur les drones pour accélérer la reforestation

drone

Par Felix Gouty le

Utiliser des drones pour planter plus d’arbres plus rapidement, c’est le plan de Flash Forest, une start-up canadienne qui veut participer à la reforestation d’une façon inédite.

Flash Forest, une start-up canadienne qui replante des arbres avec des drones.
Crédits : Flash Forest / Studio 549.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, beaucoup se tournent vers la reforestation. Par la photosynthèse, les arbres – et les plantes en général – capturent le dioxyde de carbone (CO2), un gaz à effet de serre participant fortement au réchauffement planétaire, pour le convertir en dioxygène (O2) qui nous permet de respirer. Les forêts et les jungles, comme celles de l’Amazonie, sont ainsi considérées comme “les poumons de la planète” et une arme essentielle pour réduire l’impact des émissions de gaz à effet de serre. Mais ces dernières décennies, la déforestation visant à alimenter diverses industries ou à construire des bâtiments a eu un impact important sur ces forêts. Flash Forest, une jeune entreprise née au Canada, propose d’accélérer la reforestation par le biais de drones.

La start-up prétend, grâce à sa maîtrise de cette technologie, pouvoir planter bien plus d’arbres qu’un humain : “20 000 arbres par drone par jour”. Ses drones sont dotés d’un système de propulsion pneumatique qui plante en seulement une seconde une gousse remplie de graines. Dans cette dernière, les biologistes de la start-up expliquent avoir intégré trois graines en pré-germination (soit, déjà en développement), placées dans un substrat riche en minéraux pour faciliter la pousse même dans un sol difficile. Outre la simple action de planter, les drones de Flash Forest sont aussi pratiques dans un cadre de maintenance. Certains sont équipés d’un scanner de précision pour localiser les meilleurs sols et surveiller la croissance des graines déjà plantées. D’autres peuvent pulvériser de l’eau ou de l’engrais pour renforcer la croissance des arbustes. Dans sa campagne sur KickStarter, Flash Forest estime que la manœuvre coûterait assez peu : environ 50 centimes par arbre planté. La start-up a en tête de planter près de deux millions d’arbres d’ici 2022 puis un milliard, en 2050. Sa campagne de financement en “crowd-funding” a déjà atteint son objectif et l’a même décuplé.

La Vie secrète des arbres -...
158 Commentaires
La Vie secrète des arbres -...
  • 366 Pages - 10/11/2017 (Publication Date) - Les Arènes (Publisher)