Climat : l’ONU prévoit des « phénomènes météorologiques extrêmes en 2020 »

Général

Par Remi Lou le

Incendies, inondations, ouragans… Ce genre de phénomènes devrait largement s’intensifier à l’avenir, après une décennie marquée par un réchauffement significatif des températures.

Crédits : @pixundfertig via Pixabay

La décennie qui s’est achevée a été celle de tous les records en termes de températures, que ce soit sur terre, ou dans les océans. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), les deux années les plus chaudes jamais recensées sont survenues durant la dernière décennie, en 2016 et en 2019. Le phénomène ne devrait pas aller en s’arrangeant, et nous risquons d’établir très prochainement de nouveaux records de température. « D’après la trajectoire actuelle des émissions de dioxyde de carbone, nous nous dirigeons vers une augmentation de la température de 3 à 5 degrés Celsius d’ici la fin du siècle » prévient Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM, et cela malgré les engagements de l’Accord de Paris de 2015 qui vise à limiter ce réchauffement à +1,5° ou +2° d’ici la fin du siècle. Malgré les promesses, la dernière COP 25 de Madrid a largement déçu dans sa lutte contre l’urgence climatique.

Cette hausse des températures a des conséquences météorologiques catastrophiques dans le monde. « Malheureusement, nous nous attendons à voir beaucoup de phénomènes météorologiques extrêmes en 2020 et dans les décennies à venir, alimentés par des niveaux records de gaz à effet de serre qui retiennent la chaleur dans l’atmosphère « , a ainsi indiqué M. Taalas, tout en mettant en avant le cas de l’Australie, particulièrement impacté par ces fortes chaleurs. À ce jour, les incendies australiens ont causé la mort de 28 personnes et s’étendent sur plus de 100 000 kilomètres carrés, soit presque la superficie de la Grèce. Mais le cas de l’Australie est loin d’être isolé. L’OMM s’attend à une généralisation de ce type de tragédies, qui peuvent prendre diverses formes : élévation du niveau de l’eau, inondations massives, incendies divers, intensification des ouragans, des typhons et des tempêtes à cause du réchauffement des océans…