Le Motorola RAZR pliable se fait torturer avec du sable et un cutter (et il résiste !)

Smartphone

Par Remi Lou le

Fidèle à lui-même, le youtubeur JerryRigEverything a pris un malin plaisir à torturer le Motorola RAZR pliable. Il faut bien avouer que le smartphone a plutôt bien résisté, contrairement à un autre test de résistance qui nous a appris la semaine dernière que le dernier-né de Motorola pourrait bien ne pas tenir un an en usage courant.

En fin d’année dernière, Motorola levait le voile sur son Motorola RAZR, un reboot pliable de son iconique smartphone à clapet des années 2000. Si le smartphone semble, dans l’ensemble, plutôt réussi – malgré des caractéristiques bien trop modestes – il n’a pas fallu longtemps avant que divers tests soient réalisés afin de s’assurer de la résistance de l’appareil. La semaine dernière, CNET.com diffusait ainsi un test de résistance qui consiste à plier et replier l’appareil de nombreuses fois, jusqu’à ce que la charnière finisse par lâcher. À ce test, le smartphone pliable n’aurait survécu qu’à 27 000 ouvertures/fermetures, alors que le Galaxy Fold de Samsung avait, quant à lui, tenu près de 119 380 cycles. Cela représenterait moins d’une année d’utilisation avant que le smartphone ne finisse par lâcher, ce qui semble bien juste pour un smartphone vendu 1500 euros. Sauf que dans les faits, le test réalisé par CNET.com est un brin brutal, puisqu’il suppose de plier et replier l’appareil très rapidement. Ce type d’usage ne reflète évidemment pas l’utilisation courante d’un tel appareil. Par ailleurs, la marque a elle-même réagi et contesté les résultats de ce test, notamment parce que CNET.com aurait utilisé une machine qui n’était pas adaptée à l’appareil. Il s’agissait en effet d’une machine destinée à tester le Galaxy Fold, qui a été légèrement modifiée pour l’occasion.

Il n’empêche que, pour d’autres raisons, le test en laboratoire n’est pas vraiment représentatif de l’usage courant de l’appareil, puisqu’il suppose qu’aucune poussière, grain de sable ou autre objet ne puisse s’infiltrer dans l’appareil. Justement, c’est l’attirail choisi par le youtubeur JerryRigEverything afin de torturer le Motorola RAZR, et, contre toute attente, il faut bien avouer que le smartphone pliable résiste plutôt bien, malgré les coups de lame, et le sable, et même la flamme d’un briquet. Évidemment, il ne faut pas longtemps pour que le smartphone ne ressemble plus à grand chose avec un tel traitement, même si, étrangement, il continue de fonctionner jusqu’aux dernières secondes. On vous laisse juge…