Birds of Prey : après un mauvais démarrage, le film change de nom aux États-Unis

Cinéma

Par Julie Hay le

Pour intéresser les non-initiés, Warner Bros revoit sa stratégie et décide de changer le nom du long-métrage, en pleine diffusion. Birds of Prey and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn, devient Harley Quinn : Birds of Prey outre-atlantique.

Crédits : Warner Bros.

L’ombre de Suicide Squad semble planer sur Harley Quinn. La super-héroïne s’offre une aventure solo, mais le succès n’est pas au rendez-vous. Le public boude le long-métrage de Cathy Yan, qui réalise le pire démarrage d’un film DC. Avec seulement 33 millions de dollars pour son premier week-end, Birds of Prey est bien en dessous des prévisions de Warner Bros et le succès de Joker n’aura pas permis de redonner à l’univers DC ses lettres de noblesses. Pourtant, Warner n’avait pas à rougir de ses dernières productions comme Aquaman qui réalisait l’énorme score de 160 millions pour son premier week-end. Justice League, malgré l’échec critique, affichait quant à lui 300 millions de dollars pour son premier week-end d’exploitation.

“Say my name”

Quelques jours seulement après la sortie de Birds of Prey, Warner se creuse les méninges pour trouver les raisons de cet échec. Les studios adoptent une stratégie des plus étonnantes et décident de renommer le long-métrage outre-atlantique. Il faut dire que seuls les amateurs de comics reconnaîtrons le titre original Birds of Prey. L’escouade féminine n’aura pas attiré les spectateurs en salle, peu importe Warner mise sur la célébrité du protagoniste principal pour intéresser les néophytes. La promotion l’avait largement mise sur le devant de la scène, c’est donc le nom d’Harley Quinn qui sera désormais écrit en lettre d’or. Selon Screen Rant, qui a repéré le changement de nom, une demande a été faite pour que le titre change sur les affiches de cinéma. Du côté des chaînes américaine de cinéma, AMC et Regal, Birds of Prey a déjà été remplacé par Harley Quinn : Birds of Prey.

En France, Warner n’entend pas changer le nom, selon Allociné. Il faut dire que le film siégeait à la seconde place du podium la semaine passée, avec 412 178 entrées. C’est deux fois moins qu’Aquaman, mais c’est presque autant que Shazam!. Le film avait terminé sa course avec 914 000 entrées dans l’hexagone et rapportait 364,6 millions de dollars à la fin de son exploitation dans les salles obscures. Ne reste plus qu’à souhaiter à Harley Quinn et sa bande de faire mieux. L’héroïne sera dans tous les cas de retour dans le reboot de The Suicide Squad, cette fois-ci sous la direction de James Gunn.

Promo
La noble collection de batte...
  • Déguisement pour halloween, pour une soirée déguisée ou pour le plaisir
  • Batte de 80Cm environ
  • Pour les fans d'harley quinn

37 Commentaires

  1. Tnx556

    13 février 2020 at 19:04

    C est pas une question de titre de film mais plutôt du contenu. Les films féministes n’intéressent personne: ghost buster, ocean 8 etc… Faut arrêter point barre

  2. George abitbol

    13 février 2020 at 23:15

    C’est, les films d’actions c’est majoritairement les hommes qui aiment ça, donc clairement voir des gonzesse jouer les bonhommes on s’en bas la race. Les meufs n’iront de toutes manières pas voir le films.

  3. Pierre-louis Geoffroy

    13 février 2020 at 23:32

    On va nuancer quand même ! Qu’il y ait des personnages masculins ou féminins même que ce soit pour de l’action ou n’importe quoi d’autre, on s’en fout ! Ce qu’on veut, ce sont des personnages biens écrits, et c’est là qu’est le problème.

  4. Lyzbeth d'Andresy

    14 février 2020 at 1:26

    Tellement de certitudes… Nous sommes plus de 50% de la population mondiale, le saviez-vous ?

  5. zombiekiller99

    14 février 2020 at 6:18

    C’est ce qu’elle te dise pour ne pas aller au cinéma avec toi ! Preuve qu’un film avec un personnage féminin peut cartonner : Captain Marvel. Le film a fait plus d’un milliard de dollars de recettes. Et pour

  6. Cdtmitchell

    14 février 2020 at 7:39

    ” n’entend pas changé” : “changer” serait mieux 🙂

  7. Antinoüs

    14 février 2020 at 7:53

    “L’héroïne sera dans tous les cas de retour dans le reboot de The Suicide Squad”

    [s’étouffe] il va y avoir un reboot ??
    N’importe quoi..

  8. Brian Grillard

    14 février 2020 at 8:05

    Le film est **** c’est tout. On voit très rapidement que ça a été réalisé par une femme (je l’ai deviné en le regardant), car tristement on retrouve souvent un certains pattern dans leurs réalisation: des raccourcies beaucoup trop facile, des simplifications, une diversité ultra poussée.. Faut pas s’étonner qu’il ne fasse pas d’entrées.

  9. Brian Grillard

    14 février 2020 at 8:08

    D’où n-a-z-e est censuré ?

  10. K---1

    14 février 2020 at 8:19

    C’est vrai il y a un bug c’est tout ton commentaire misogyne qui aurait du l’être 😒

  11. Anthony

    14 février 2020 at 8:20

    Je pense que Wonder Woman est un meilleur exemple, car le succès de Captain Marvel est aussi dû à une sortie juste avant Avengers, et beaucoup de fan le pensait indispensable à la comprehension de End Game. Après le souci n’est pas une femme en héros, le souci c’est de faire un film en pensant qu’il marchera juste parce qu’on a une femme en heros.

  12. Exsoias

    14 février 2020 at 8:25

    Peut-être … mais très certainement moins de la moitié du public à aller au ciné, et très certainement pas le public visé/le + attiré par un film DC .
    Pas de stats à présenter, mais je ne pense pas me tromper 🙂

  13. marc Nicole

    14 février 2020 at 8:27

    Arrête de nous faire des films avec des petites connes de 50 kg qui tabassent des gars de 90kg Personne n’y croit.

  14. Naykens

    14 février 2020 at 8:41

    C’est Harley queen tu t’attendais à voir qui, Stallone?

  15. daruthin

    14 février 2020 at 8:43

    Alien
    Wonder Woman

    ce n’est pas le féminisme le problème, mais le vide abyssal du scenario. le film profite de la mauvaise aura de suicide squad pour un premiert temps, et du fait que le scenario soit nul à ***** dans un deuxième temps. le film était un fiasco annoncé, féministe ou pas.

    de plus le personnage d’harley quinn tel qu’il a été créé, en termes de qualité, est à mille lieux de la harley quinn des films. on passe quand même de la psy qui est consciente de passer dans le côté obscur à une vulgaire poule de luxe.

  16. sndr

    14 février 2020 at 8:43

    WOW je ne m’attendais pas à autant de commentaires misogynes…

  17. daruthin

    14 février 2020 at 8:48

    c’est le fait de faire un raccourci trop rapide. comme les films sont annoncés féministes et qu’ils sont des navets, les gens font malheureusement le raccourci. sauf que le problème ce n’est pas le féminisme, ça n’a rien à voir. il existe des bon films d’action féministe. c’est juste que le film est nul parce que le scenario est à ***** la réalisation est à ***** le montage est à ***** mais là encore c’est juste parce que l’équipe du film est à ***** pas parce qu’il est féministe.

  18. jerome

    14 février 2020 at 9:06

    J’ai pas vu le film, neanmoins, mon avis sur la BA qui ne me fait pas envi:
    1- elle semble se battre contre des mechants. Donc on peu conclure qu’elle est la gentille !! ellle qui doit etre mechante a la base ( copine de Joker) , pas d’etat d’ames. Changer le genre de l’heroine , bof.
    2 – des bombasses de 45kg qui se battent comme des ninjas et mettent a terre des mecs musclés de 80kg qui font 2 tetes de plus qu’elles, on a plus envi de rire qu’autre choses.
    3- les films avec que des filles n’ont JAMAIS eu de succes enorme. (Cf ghostbuster 3 avec qu’un casting feminin), voir meme se sont ecroulés au box office… Les films qu’avec des noirs aussi ( Black panther a ete un semi echec) .
    4- les supers heros commencent a lasser. Et comme a chaque film, faut faire encore plus impressionnant, certains realisateurs n’hesitent plus a pietiner la realité ( comme les derniers fast & furious ou les lois de la physique semblent etres aux oubliettes)

    bref, j’attendrai qu’il sortent “d’une autre maniere”….

  19. Gadsby

    14 février 2020 at 9:52

    Ceux qui chercheraient un film avec casting exclusivement féminin, il y a Anhilation sur Netflix qui vaut le coup. Et il y une scène avec un pied de nez intelligent à l’hystérie féministe du cinéma dans lequel l’héroïne dit “notre groupe n’est composé que de femmes ?” et une autre lui répond “non, de scientifiques”.

  20. stargks

    14 février 2020 at 10:08

    harley une super heroine? depuis quand?

  21. Namajoba

    14 février 2020 at 10:10

    “elle semble se battre contre des mechants. Donc on peu conclure qu’elle est la gentille
    ” les méchants ça peut pas se battre entre eux ? ” ellle qui doit etre mechante a la base”
    ça fait longtemps qu’elle est davantage du côté des anti-héros dans les comics , et même dans Suicide Squad elle était pas complètement méchante !

    ” Black panther a ete un semi echec” looool c’est le film Marvel hors Avengers ayant le plus rapporté ^^

  22. Fail To Connect

    14 février 2020 at 10:12

    moi j’ai une théorie , les américains sont tellement stupides qu’ils n’arrivent pas à faire le lien entre Birds of prey et Harley Quinn, même en regardant l’affiche !
    du coup on le renomme en Harley Quinn : Birds of prey
    pour le reste du monde il n’y a aucun soucis, le Qi est assez élevé !

  23. Namajoba

    14 février 2020 at 10:12

    Argument nul pour Captain Marvel sinon Ant-Man 2 aurait fait aussi bien ^^

  24. Namajoba

    14 février 2020 at 10:14

    C’est vrai qu’un Batman qui se bat contre des dieux ou même juste contre des mecs style Bane c’est plus crédible …

  25. Fail To Connect

    14 février 2020 at 10:16

    les deux pour ma part, le film essaye de trop faire sur le féminisme , le méchant est un homme , harley faisait confiance à un homme qui l’a trahi , harley ne veut plus être dans l’ombre sur le jocker , les autres protagonistes ont aussi des histoires similaires avec les hommes …
    et aussi pour le scénario certes , mais il a raison de dire que le film tire trop vers le féminisme , et c’est raté en plus de ce coté.

  26. Capitaliste bourré aux hormones 🇨🇱

    14 février 2020 at 11:41

    Un film militant aboutit à ce que l’histoire ou tout ce qui fait qu’un film suscite l’intérêt du public tend à passer au second plan par rapport à la revendication politique qui sera priorisé par le réalisateur…
    L’histoire n’est plus une fin en soi, mais un moyen commode pour faire sa propagande.

    Le seul public qui ira le voir sera composé de militants plutôt que des cinéphiles, et ça représente un public restreint…
    Il ne restera plus qu’aux militants d’être offusqués du fait qu’ils ne sont pas représentatifs de la population.

  27. Namajoba

    14 février 2020 at 16:15

    Tout film est politique … certains l’assument plus que d’autres c’est tout.

  28. Cocol'asticot

    14 février 2020 at 17:46

    Seb Seb Seb… toujours là où on l’attend… Comparer Batman à Harley Quinn

  29. Roxane Guillaumet

    14 février 2020 at 21:49

    c’est dingue comme vous dégainez vite les “t’es mysogine” ou encore “t’es raciste”… c’est la triste réalité, je préfère voir un mec comme ironman, ou batman, plutot que des meufs pas crédible du tout… j’en ai mare que les féministe parlent en mon nom. On est meilleur dans plein d’autre domaine, ou tu as vu que les femmes savent chasser les fantomes, faire des braquage, ou se battre??

  30. Namajoba

    15 février 2020 at 18:04

    On reste dans le même Univers donc oui ça se compare, sachant qu’en plus avec Harley tout comme avec le Joker selon les histoire il y a une composante un peu surhumaine avec les produits chimiques dans lesquels ils ont baigné , donc c’est encore plus plausible que pour Batman ….
    Toujours pas compris votre schmilblick et toujours pas de pierre apportée à l’édifice de votre part, allez héler des gens au hasard dans la rue si c’est pour contribuer à rien .

  31. Cocol'asticot

    15 février 2020 at 19:21

    On reste dans le même univers mais pas dans la même oeuvre. Est-ce que c’est pas une forme d’échec que de chercher à justifier une connerie en citant un numéro de comics ? À ce compte là tout est plus ou moins justifiable, non ? À la moindre incohérence on sort un obscur numéro de comics qui a bidé, pratique qu’on va tout à coup trouver intolérable quand les autres 3/4 des comics et oeuvres sorties disent l’inverse.
    Et le faussement badass, j’ai toujours trouvé ça ridicule, tout sexe confondu, mais je n’ai pas envie de débattre sur Harley Quinn, je n’ai pas vu le film et je m’en tamponne les amygdales, et je ne vais pas participer à la fausse hype autour de ce perso à la con, qui n’est qu’un faire-valoir du joker, aussi insupportable dans la série que dans les comics ou dans les jeux, mais ce n’est que mon avis, si les gens kiff tant mieux pour eux, à moins que c’est promouvoir une masculinité toxique que de dire qu’on aime pas Harley Quinn ? Comme j’ai pu le lire ça et là ? Je voulais juste répondre à tes messages, que je trouve toujours aussi ridicule, no offense.

    Et franchement, pour te faire plaisir, je vais faire semblant que tu n’es pas Seb, ça a l’air de te faire voir tout rouge, et y’a pas à dire, c’est quand même impressionnant quand tu montre tes dents.

  32. Namajoba

    17 février 2020 at 8:03

    “en citant un numéro” … vous avez-vu ça ou ?
    ” je n’ai pas envie de débattre sur Harley Quinn ” , c’est bien ce que je dis , aucune envie de contribuer au sujet … du coup mais que faites-vous là ? Vous voulez juste répondre à des messages mais sans rien apporter , c’est un peu triste.. (d’ailleurs vous êtes extrêmement sur la défensive, je n’ai pas fait mine d’être offensé , ni parlé de masculinité … on se calme Don Quichotte ) .

    Voir tout rouge ? Montrer les dents ? Mais whaaat on lit les mêmes commentaires ?

  33. Namajoba

    17 février 2020 at 8:05

    Le principe du film c’est l’émancipation …. et toute l’essence du comic Birds of Prey c’est d’être dans le féminisme avec des gros sabots ! Le film n’a jamais prétendu être subtil …

  34. lexi

    17 février 2020 at 10:08

    à part harley queen, le reste des personnages de l’équipe a été massacré dans leur look et leur histoire de fond… rien que ça, ça m’a refroidi sec.

    Du coup, au lieu d’avoir une équipe de femme badass dont une ado ex-assassin, on a un groupe de ” soccer moms” et une version féminine d’oliver twist. Les actrices ne sont pas crédibles dans leurs rôles.

    Je ne parle même pas de black canary en crop top jaune et avec des dreadlocks…

  35. Namajoba

    17 février 2020 at 13:10

    Où as-tu vu que les hommes savent chasser les fantômes ? :p

  36. Cocol'asticot

    17 février 2020 at 13:30

    “”en citant un numéro” … vous avez-vu ça où ?”
    Citer un évènement spécifique d’un comics particulier, entre ça et un numéro, la ligne est mince. Mais c’est un abus de langage de ma part. Juste que l’argument du “on retrouve ça dans le comics”, je pourrais tout aussi bien l’utiliser pour dire l’inverse.

    Alors pour le reste je n’ai pas compris, est-ce qu’on est dans une cour d’école ? Je pense avoir participé à la discussion mais là n’est pas vraiment la question, je ne savais pas que je participais à une conférence universitaire. Je n’ai pas besoin d’une quelconque bénédiction pour poster un commentaire, ou faire valider la pertinence de ce dernier.

    Et le fameux « si c’est pour pas participer au débat » ou le désormais classique « et sinon ? Rien d’autres à ajouter ? », je trouve ça d’un risible. Tu cite un trait du personnage spécifique à une œuvre en particulier, je te réponds en somme que ça ne tient pas, effectivement si tu veux un PowerPoint de 120 diapo en guise de réponse ça va être compliqué.

  37. Pierre-louis Geoffroy

    24 février 2020 at 11:06

    Pour le coup, c’est lui qui n’apporte rien à la discussion en plus ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *