Crise sanitaire : Amazon, Fnac-Darty et CDiscount modifient leurs procédures de livraison

apps

Par Felix Gouty le

N’essayez plus de commander un jeu de société ou un livre pour passer le temps pendant votre confinement : Amazon a décidé que seuls les produits “essentiels” seront livrés, jusqu’à nouvel ordre. Fnac-Darty ou CDiscount ont, quant à eux, modifié leurs procédures de livraison.

Alors que le confinement généralisé s’installe dans plusieurs pays d’Europe, dont la France, et que des services nationaux comme La Poste s’interrompent, la livraison à domicile ne peut plus maintenir la cadence. Dès aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre, toute commande de produits qui ne sont pas considérés comme “essentiels” ou “prioritaires” ne sera pas livrée en priorité. Seuls les produits de base ou d’hygiène – ainsi que des produits de puériculture ou de soin et d’alimentation des animaux – pourront encore être livrés rapidement. Les commandes effectuées chez certains vendeurs tiers, qui ne choisisse de ne pas passer par Amazon pour le stockage et la livraison, pourront être réalisées et livrées selon la politique de ces derniers. “Nous accordons la priorité aux produits dont les clients ont le plus besoin, précise le groupe dans un communiqué. Certains autres produits peuvent être temporairement indisponibles, et les délais de livraison peuvent être plus longs que la normale.” Cette nouvelle procédure s’applique pour l’instant aux États-Unis, en Italie et en France. Amazon assure que les livraisons des commandes “non-prioritaires” passées avant le week-end dernier (21 et 22 mars) seront effectuées comme promises.

Idem, pour un autre géant de la vente en ligne en France, CDiscount qui souligne expédier toutes les commandes mais avoir décidé de “prioriser le traitement des commandes de produits répondant aux besoins immédiats des Français (en particulier l’alimentation, les produits d’hygiène, l’informatique).” Quant à Fnac-Darty, le groupe précise qu’il est “toujours possible de commander tout type de produits sur les sites du groupe (et qu’)il n’y a pas de priorisation en termes de livraison.” Ses services après-vente, comme la réparation de produits électroniques (uniquement : produits légers, de lavage, de conservation au froid ou de cuisson), seront assurés en priorité dans des cas particuliers : clients isolés, familles nombreuses et clients travaillant sur une mission de service public comme les soignants. Les interventions sur les problèmes de télévision ne seront effectuées que pour des personnes isolées. “Le groupe continue d’intervenir auprès de tous ses clients”, nous précise Fnac-Darty. L’installation des produits à domicile ne sera plus effectuée, pour limiter les contacts.

Bandeau d’information à chaque recherche sur Amazon.fr (Crédits : Amazon).

“Nous devons concentrer les capacités disponibles sur les articles les plus prioritaires et, à compter d’aujourd’hui, temporairement cesser de prendre des commandes sur certains produits”, souligne l’entreprise de Jeff Bezos dans un communiqué, selon Le Parisien. Face à cette augmentation soudaine de son activité et à la menace de la contamination, Amazon affirme avoir aménagé des lieux de distanciation pour ses employés ainsi qu’une désinfection régulière de ses entrepôts. Par ailleurs, elle a élevé le salaire horaire de ses employés de deux euros (ou livres, ou dollars) jusqu’à la fin du mois d’avril. Elle a aussi promis de recruter plus de 100 000 nouveaux livreurs et employés de rayon aux États-Unis. Pour rappel, le coronavirus du COVID-19 ne survit que quelques heures sur des surfaces inertes et sèches. La contamination par le carton d’un colis manipulé par un éventuel malade reste donc, en théorie, extrêmement peu probable. Enfin, pour le moment, les livraisons à domicile et les ventes à emporter – notamment depuis certains restaurants – sont encore possibles. Le suivi d’une procédure stricte est néanmoins nécessaire.