Free Mobile pourra utiliser les réseaux 2G et 3G d’Orange pendant encore 2 ans

Télécom

Par Remi Lou le

Depuis près de dix ans, Free Mobile utilise régulièrement les réseaux 2G et 3G d’Orange, faute d’un réseau suffisant sur le territoire. Si le contrat qui unissait les deux opérateurs était censé se terminer à la fin de l’année, Free vient d’effectuer une demande afin de le rallonger, laquelle a été acceptée par l’ARCEP pour une durée de deux ans.

Crédits : @blickpixel via Pixabay

Il y a presque dix ans, Free Mobile débarquait en grande pompe dans le petit milieu des télécoms, autrefois régit par trois opérateurs seulement : Orange, SFR et Bouygues Telecom. Mais forcément, en tant que petit dernier sur le secteur, Free Mobile n’a pas eu le temps de se constituer un réseau suffisant afin de couvrir le pays dans sa totalité, malgré la proposition d’offres mobiles nationales dès son lancement. C’est ainsi que l’opérateur fondé par Xavier Niel a signé un contrat d’itinérance avec Orange afin d’utiliser les réseaux 2G puis 3G de l’opérateur historique, le temps de constituer ses propres infrastructures. Sauf que ce contrat d’itinérance n’était pas destiné à perdurer pour toujours. L’offre d’itinérance Orange ne se profilait en effet que jusqu’au 31 décembre 2020, avec, en plus, une baisse des débits au fil des années pour les clients de Free qui utilisaient des réseaux Orange en itinérance.

Bien que ce contrat soit censé se terminer dans neuf mois, il semblerait que les clients Free Mobile pourront profiter un peu plus longtemps des réseaux d’Orange en itinérance. Le « trublion des télécoms » vient en effet de prolonger son contrat qui le lie à Orange, pour une durée exceptionnel de deux ans supplémentaires, soit jusqu’au 31 décembre 2022. Cela ne concerne que les réseaux 2G et 3G d’Orange, et pas la 4G et encore moins la 5G en préparation chez l’opérateur, et ces réseaux seront limités en terme de débit à 384 kb/s montant comme descendant.

Cette initiative provient de Free Mobile, qui a indiqué auprès d’Orange et de l’ARCEP « l’impossibilité de rattraper le standard de couverture du marché qui a nettement augmenté avec l’accord de mutualisation Crozon et les obligations New Deal ». L’opérateur faisait ainsi référence à la fois à l’accord Crozon, qui visait la mutualisation des réseaux de SFR et de Bouygues Telecom, mais aussi au New Deal, qui visait quant à lui des engagements d’opérateurs quant à la couverture réseau du territoire. Certaines zones n’étant toujours pas couvertes actuellement en 4G, ni même en 3G, Free Mobile a ainsi besoin de l’itinérance 2G afin de fournir à certains abonnés isolés la possibilité de se connecter, à défaut d’infrastructures 2G suffisantes.

TP-Link Box 4G, Routeur 4G+...
742 Commentaires
TP-Link Box 4G, Routeur 4G+...
  • PREMIER ROUTEUR 4G+ DE TP-LINK - Compatible 700Mhz, Grantie 3 ans fabricant, prend en charge de...
  • INSEREZ UNE CARTE SIM ET JOUEZ - Emplacement de carte SIM de type Micro SIM, Compatible avec...
  • ANTENNES 4G AMOVIBLES - Profitez de connexions stables et fiable grâce aux 2 antennes 4G...
  • 4 PORTS ETHERNET GIGABIT - Fournissent des connexions filaires haut débit pour connecter un...