En temps de confinement, les drones de livraison Wing connaissent beaucoup de succès

drone

Par Olivier le

La crise sanitaire actuelle pourrait aider au développement des services de livraison par drones. Une expérimentation dans l’État américain de la Virginie montre le succès des drones Wing.

Image : Wing
Image : Wing

Éviter les contacts humains, c’est une des recommandations des gestes de distanciation sociale. Difficile cependant de respecter cette pratique pour les livraisons, qu’il s’agisse de produits ou de repas. C’est pourquoi les solutions à base de drones peuvent se montrer particulièrement pertinentes. L’épidémie de coronavirus pourrait confirmer tout l’intérêt de cette technologie.

Des livraisons doublées

En octobre dernier, Google obtenait le feu vert pour tester son service de livraison par drones Wing en Virginie. Le moteur de recherche a annoncé que depuis la pandémie, plusieurs vendeurs avaient été ajoutés au programme, enrichissant la gamme de produits qui peuvent être livrés par les airs. FedEx est partenaire, tout comme les pharmacies Walgreens, des boulangeries locales et un café.

« Cette technologie est particulièrement utile à un moment où les gens sont confinés chez eux, et où la nécessité de limiter les contacts humains est importante », explique un porte-parole. Le succès est au rendez-vous. Le nombre de livraison a doublé à Christiansburg, une ville rurale de l’État américain. Le volume a également beaucoup augmenté en Australie, où Wing conduit une expérimentation similaire.

Parmi les produits les plus envoyés avec ses drones, Wing cite le papier-toilette, les médicaments et le dentifrice vendus par Walgreens. Des pâtes et de la nourriture pour bébé sont également apparus dans la sélection de produits livrables. Même si les drones ont une capacité d’emport limité, les commandes sont expédiées en quelques minutes.