Apple révèle les données de Plans pour montrer les effets du confinement

Apple

Par Remi Lou le

Tout comme Google, Apple souhaite aider les autorités à mesurer les mouvements de population et à limiter la propagation du virus.

Décidément, les géants de la tech ne restent pas de marbre face à la pandémie de COVID-19 en cours. Apple, notamment, s’est illustré ces derniers jours par plusieurs tentatives, en lançant une application d’informations sur le virus, en fabriquant des millions de masques pour venir en aide aux soignants, ou encore avec le développement d’un outil conçu avec Google pour tracer des contacts afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Cette fois, Apple met à disposition ses outils afin de ralentir la progression de l’épidémie, dont son application de cartographie, Plans.

L’actuel dirigeant d’Apple, Tim Cook, a ainsi déclaré sur Twitter : « Tout en protégeant votre vie privée, nous partageons les données de mobilité agrégées d’Apple Plans pour aider les autorités de santé publique à apprendre comment les gens se déplacent dans leurs communautés et pour fournir des informations précieuses afin d’arrêter la propagation de Covid-19. »

Le but : créer des rapports de mobilité, et mesurer le volume de personnes qui se sont déplacés en « comptant le nombre de demandes d’itinéraires effectuées dans Plans. » Ces rapports seront par la suite rendus disponibles dans les grandes villes de 63 pays pendant une durée limitée, à cette adresse. La démarche reste respectueuse de votre vie privée, et se fait de manière totalement anonyme, puisque ces données ainsi collectées sont « associées à des indicateurs aléatoires qui se réinitialisent en permanence. De cette façon, Apple ne conserve pas de profil avec vos mouvements et recherches. » En France, notamment, on peut ainsi constater que les mouvements de population ont très largement chuté depuis la mise en place du confinement généralisé.

Source : Apple

L’initiative rappelle celle de Google, qui a également mis à disposition ses données afin de mesurer l’impact du confinement dans le monde, au gré de rapports hebdomadaires. Les données de Google sont en revanche bien plus précises, puisqu’elles précisent également les raisons des déplacements, le type de lieu visité, etc.

Source: Apple