Les forces spatiales américaines vont faire appel à Virgin

Espace

Par Felix Gouty le

Les nouvelles forces armées spatiales de Donald Trump, la Space Force, s’allie à VOX Space de Virgin Orbit (filiale de Virgin Galactic) pour lancer 36 satellites de communication militaire en orbite autour de la Terre.

Crédits : Virgin Orbit.

La nouvelle US Space Force a trouvé son partenaire. Fondée sur décision du président des États-Unis, Donald Trump, en décembre dernier, cette force armée est destinée, notamment, à assurer la sécurité des satellites américains en orbite autour de la Terre alors qu’un nombre croissant d’engins spatiaux privés y sont lancés. La Space Force est aussi un moyen pour le gouvernement américain de renforcer son activité militaire à longue distance et donc de conserver son statut de “gendarme du monde”. Pour cela, elle a besoin de lancer ses propres satellites de communication dans l’espace. Pour s’en charger, elle a choisi de faire appel à une filiale de Virgin, VOX Space.

Cette agence privée est reliée à Virgin Orbit, petite sœur de l’entreprise de tourisme aérospatiale Virgin Galactic. Elle vient de signer un contrat de 35 millions de dollars pour effectuer trois lancements satellitaires en orbite masse pour la Space Force. En tout, VOX Space aura pour objectif de lancer, d’ici la fin de l’année 2021, 36 satellites de communications qui composeront la première strate du réseau satellitaire militaire de la Space Force. Contrairement à SpaceX, par exemple, qui utilise directement des fusées pour lancer ses satellites StarLink dans l’espace, VOX Space utilise un avion Boeing 747, surnommé Cosmic Girl auquel est attaché une fusée, appelée LauncherOne. Une fois la Cosmic Girl positionnée à l’altitude souhaitée, LauncherOne se détache de sa base et se lance dans l’espace pour y déployer les satellites. VOX Space effectuera bientôt plusieurs vols de test avant de réaliser un premier lancement véritable avant la fin de l’année. Pour le moment, face aux conséquences de la pandémie de COVID-19, ces plans sont temporairement suspendus. Dans le milieu de l’aérospatial commercial, seule Blue Origin, la compagnie de Jeff Bezos, semble poursuivre leurs activités. Cette dernière voudrait en effet prendre l’avantage sur son principal concurrent : Virgin Galactic.