Huawei FreeBuds 3i : la réduction de bruit active à moins de 100 euros

Audio

Par Remi Lou le

Avec ses FreeBuds 3i, Huawei change son fusil d’épaule et passe finalement au format intra-auriculaire pour proposer une réduction de bruit active décente. Surtout, ils seront vendus 100 euros dans nos régions, un tarif défiant toute concurrence sur ce secteur.

La réduction de bruit active semble bien partie pour s’implanter sur la plupart des écouteurs true wireless en 2020. Cette technologie, aussi bien présente sur les AirPods Pro d’Apple que sur les Sony WF-1000XM3 – les deux grandes références actuelles en la matière – devrait faire des petits. Qualcomm est, en effet, parti pour l’offrir à la grande majorité des écouteurs sans fil du marché avec ses nouvelles puces clés en main, quand d’autres constructeurs tentent d’améliorer leur recette en comptant sur leurs propres solutions. C’est le cas de Huawei, avec ses nouveaux FreeBuds 3i, des écouteurs true wireless fraîchement annoncé et équipés de la réduction de bruit active, le tout pour seulement 99,99 euros, et disponible à partir du 12 mai prochain.

Crédits : Huawei

L’année dernière, Huawei s’était déjà lancé sur ce créneau avec ses FreeBuds 3, des écouteurs sans fil qu’on pose sur l’oreille, et tout de même équipé de la réduction de bruit active. Si les premiers tests nous avaient séduits durant la dernière édition de l’IFA, en septembre dernier, on avait eu l’occasion de les tester et on s’était bien vite rendu compte que, malgré les efforts de Huawei, la réduction de bruit active semble en réalité impossible sur des écouteurs qui ne sont pas des intra-auriculaires, et qui permettent de ce fait de boucher le canal auditif. Mais si Huawei s’y était cassé les dents, la marque revient plus fort avec les FreeBuds 3i, avec le même principe, mais cette fois, sous la forme d’intra-auriculaires, ce qui devrait permettre de faire fonctionner l’ANC.

Côté design, on ne change pas une équipe qui gagne. Dans un format qui fait toujours largement penser aux AirPods d’Apple, les FreeBuds 3i se présentent sous la forme de tiges très classiques, qui s’accompagnent d’un boîtier de recharge compact, lequel pourra être rechargé par son port USB-C. On retrouvera quatre paires d’embouts en silicone de différentes tailles pour s’adapter à tout un chacun. On retrouve donc la réduction de bruit active (jusqu’à 32 dB), mais aussi la certification IPX4 contre la sueur et les éclaboussures. Enfin, un système à trois micros – à la façon des Galaxy Buds+ de Samsung – promet d’améliorer drastiquement la qualité de la voix durant les appels. La puce Kirin A1 du constructeur – déjà présente sur les FreeBuds 3 – fait ici son retour. Elle apporte aux écouteurs le Bluetooth 5.1, qui permettrait à l’avenir de localiser ses écouteurs dans l’espace par rapport au smartphone connecté. Les codecs pris en charge n’ont pas été précisé par Huawei , même si on imagine que les FreeBuds 3i utiliseront une nouvelle fois le SBC, AAC, LHDC, et certainement le BT-UHD, mis en avant par Huawei lors de la présentation des FreBuds 3.

Crédits : Huawei

Malgré tout, côté autonomie, il semblerait que Huawei ait dû faire un compromis. Huawei annonce un total de 3h30 d’écoute et 2h30 en appel, sans préciser si cela concerne l’autonomie avec ou sans ANC. Heureusement, le boîtier de recharge est capable de contenir près de 14h30 d’autonomie supplémentaire. Reste à savoir si la promesse de la réduction de bruit active est tenue, même si on imagine que le passage au format intra-auriculaire devrait largement améliorer le rendu par rapport aux FreeBuds 3.

Promo
HUAWEI FreeBuds Lite...
  • autonomie de 12 heures — en comptant la batterie de la boite de transport — et d’une...
  • Batterie: 55 mAh (par oreillette) 410 mAh (boîtier de charge)