Le Royaume-Uni voudrait éjecter Huawei de ses réseaux 5G d’ici 2023

Business

Par Remi Lou le

D’après plusieurs quotidiens britanniques, Boris Johnson aurait demandé à son administration de créer un projet visant à barrer la route de la 5G à Huawei au Royaume-Uni « d’ici 2023 ».

Crédits : JDG

Après avoir subi les répercussions de nouvelles décisions américaines visant à l’empêcher de fabriquer ses propres semi-conducteurs chez le Taïwanais TSMC, Huawei essuie un nouveau coup dur. Cette fois, c’est plutôt l’équipementier télécom que le constructeur de smartphone qui est visé. Selon le Guardian, le chef du gouvernement conservateur britannique et plusieurs membres du parti comptent « réduire à zéro » la participation de Huawei dans la création des infrastructures 5G du pays. Comme le note le quotidien anglais, le Premier ministre Boris Johnson aurait en effet subi d’importantes pressions afin de mettre à l’écart le géant Chinois du Royaume-Uni, aussi bien par les États-Unis que par de propres membres de son parti. S’il avait réussi à tenir tête et accepter Huawei dans la mise en place de l’infrastructure 5G du pays en tout début d’année, avec une participation à hauteur de 35% au maximum, les choses se seraient nettement compliquées avec un climat de suspicion envers la Chine chez les députés « frontistes » renforcé depuis l’arrivée du coronavirus.

Le but de ce projet serait donc d’écarter complètement Huawei des infrastructures 5G du Royaume-Uni « d’ici 2023 ». Pour l’heure, Boris Johnson aurait demandé à son administration de préparer le terrain à la mise en place de ce projet, et aucune décision n’aurait encore été actée. Pour rappel, les États-Unis tentent par tous les moyens de convaincre leurs alliés occidentaux du risque que représenterait le géant chinois, accusé d’espionnage pour le compte de Pékin. Malgré les « preuves » américaines, Huawei a toujours fermement nié ces accusations. Notons que dans le même temps, un accord de libre-échange entre les États-Unis et le Royaume-Uni commence à être discuté, note BFMTV.

Source: BFMTV