Carrefour lance un concurrent du robot Cuisine Connect

Gadget

Par Julie Hay le

Carrefour s’associe à Fagor pour son premier robot-cuiseur. L’enseigne de supermarché dévoile son Connect à un prix défiant toute concurrence. Il permet de cuire à la vapeur, de mixer, et même de pétrir. Disponible depuis hier, il est vendu à 329 euros pour son lancement. À partir du 22 juin, il faudra débourser 349 euros pour se le procurer.

Crédits : Fagor – Carrefour

Carrefour vient de faire son entrée dans la guerre des robots-cuiseurs. Hier, l’enseigne de supermarchés dévoilait son Fagor Connect pour concurrencer les appareils de Vorwerk et Magimix. La marque s’est associée à un géant du secteur pour proposer son robot bon marché. Si les pionniers affichent des prix allant de 999 euros à 1299 euros, Carrefour allège la facture et propose son Fagor Connect à 329 euros. 17 000 exemplaires seront proposés à ce prix défiant toute concurrence. À partir du 22 juin, il faudra débourser 349 euros pour se procurer le robot de cuisine. Côté caractéristiques, Fagor Connect dispose d’un écran tactile à sa base et un bol pour la cuisson. Il affiche une capacité d’accueil de 5 litres. Dix vitesses de rotation des lames sont disponibles, ainsi qu’un mode Pulse. Pour mélanger sans hacher, il faudra utiliser le mode reverse. La balance intégrée pèse jusqu’5 kg et la minuterie est réglable jusqu’à 99 minutes. La température atteint quant à elle les 120 °C. La cuisson vapeur sera possible grâce aux accessoires fournis à l’achat. En plus d’un panier amovible pour la cuisson du riz par exemple, il sera possible de disposer poissons et légumes dans le plateau à deux étages. Les accessoires ressemblent sensiblement à ceux de la concurrence. Il est disponible ici.

Carrefour annonce qu’il sera possible de réaliser 400 recettes depuis son catalogue et que dix nouvelles recettes seront téléchargeable chaque mois grâce au Wi-fi. Plusieurs rubriques sont proposées sur l’écran tactile, comme “les enfants cuisinent”. Sa barre de recettes et ses 18 catégories permettront de diversifier ses repas et de cuisiner en famille.

Source: Capital