WWDC 2020 : le meilleur (et le pire) des annonces d’Apple

Apple

Par Remi Lou le

Maintenant qu’Apple a dévoilé l’étendue de son offre logicielle à venir pour la rentrée prochaine, on revient sur le meilleur et le pire des annonces de la conférence.

Crédits : Apple

La WWDC 2020 est lancée ! Ce 22 juin, Apple a donné le coup d’envoi de l’édition 2020 de son traditionnel événement dédié aux développeurs avec sa Keynote d’ouverture. Cette année, la firme n’a pas profité de l’occasion pour annoncer de hardware, malgré ce que laissaient entendre les rumeurs. Au contraire, la firme est revenue à une édition plus traditionnelle, 100% portée sur le logiciel, comme le veut l’ADN de la WWDC. On a ainsi pu avoir un aperçu des nouveautés d’iOS 14, iPadOS 14, tvOS 14, watchOS 7, macOS Big Sur, mais aussi l’annonce du passage des Mac à des processeurs Apple, en lieu et place des puces d’Intel. En bref, beaucoup de belles annonces, mais aussi quelques ratés et des annonces bien trop tardives pour un géant de l’envergure d’Apple… On vous résume le meilleur et le pire de la conférence !

Le passage aux Apple Silicon sur Mac

C’était une annonce « historique » pour Apple, qui a annoncé hier l’abandon des processeurs d’Intel, utilisés depuis 2006 sur les Mac, pour passer progressivement sur ses propres puces Apple Silicon. Basés sur une architecture ARM, ces SoC devraient permettre de corriger bon nombre de problèmes des Mac actuels : meilleure gestion de la dissipation thermique, (encore) meilleure optimisation logicielle, économie d’énergie, performances graphiques en hausse… Dans les faits, ce passage devrait largement profiter aux futurs Mac, tout en permettant à Apple de lancer de nouveaux modèles quand la firme le souhaite, sans nécessairement dépendre du calendrier d’Intel. Néanmoins, cette bonne nouvelle va prendre du temps à être déployé sur tous les modèles de Mac : la période de transition durerait deux ans, selon Apple.

Le Pencil sur iPadOS

Avec iPadOS 14, Apple a dévoilé une nouveauté qui semble mineure, certes, mais qui pourrait changer radicalement la façon dont on utilise un iPad. Actuellement, l’ardoise tactile affiche nécessairement le clavier virtuel (sauf si un clavier physique est connecté) lorsqu’on touche un champ de saisie. Sauf que sur une tablette, le clavier virtuel est tout sauf pratique, d’autant plus quand on dispose d’un stylet à côté pour prendre des notes manuscrites. Avec Scribble, Apple va permettre aux utilisateurs d’iPad d’utiliser le stylet pour « taper » du texte dans différent éléments de l’interface, comme dans le champ de recherche d’un navigateur, ou dans des applications comme « Rappels ». Une vraie bonne trouvaille qui donne encore plus de pertinence à l’Apple Pencil.

App Clips, des “fractions” d’apps contextuelles

Avec App Clips, Apple lance un outil permettant d’utiliser des « fractions » d’applications, sans avoir à les télécharger. Les versions allégées de l’application dont on pourrait avoir besoin en fonction du contexte (devant une trottinette électrique, chez un marchand, devant une borne de rechargement de voiture, etc…) s’affichent directement depuis un pop-up. Cerise sur le gâteau : pas besoin de créer un compte sur ce type d’app grâce à « sign in with Apple », et le paiement peut s’effectuer directement avec Apple Pay.

Mais aussi des ajouts bien trop tardifs…

Si Apple a dévoilé quelques bonnes trouvailles, certaines semblent aujourd’hui bien désuètes quand on regarde du côté de la concurrence. Sur iOS 14, notamment, Apple semble largement avoir suivi la voie d’Android, en s’enthousiasmant de lancer des fonctions présentes depuis bien longtemps sur l’OS de Google. Il ne s’agit pas de fonctions ratés, mais elles n’apportent pas grand chose de plus que ce qu’on peut trouver ailleurs, et surtout, Apple a vraiment bien trop tardé avant de les lancer.

La possibilité d’organiser son écran d’accueil était réclamée depuis des lustres par les utilisateurs d’iPhone, qui doivent composer depuis des années avec un système de rangement très peu pratique. Cette fois, ils auront accès à une App Library, soit l’équivalent du tiroir d’application d’Android, sauf que celui-ci sera capable de trier les applications par catégories. Quant aux widgets, même constat, puisque chez Android, on en dispose depuis belle lurette. Mention spéciale aux multiples superlatifs employés par les employés d’Apple pour s’enthousiasmer de l’arrivée du mode Picture-in-Picture sur iPhone (et déjà disponible sur iPad), soit la possibilité d’avoir une fenêtre flottante affichant une vidéo. Rien de bien révolutionnaire, donc.

Un rappel et un « tuto » pour… se laver les mains ?

Une fonction de l’Apple Watch nous a également bien fait sourire : le rappel pour… se laver les mains. La montre connectée affiche même un petit minuteur avec des animations de bulles pour vous forcer à bien vous laver les mains.

Avec watchOS 7, Apple veut vous apprendre à vous laver les mains…
Nouveau Apple iPad Pro...
  • Écran Liquid Retina bord à bord de 11 pouces avec ProMotion, True Tone et large gamme de...
  • Puce A12Z Bionic avec Neural Engine
  • Appareils photo grand‑angle 12 Mpx et ultra grand‑angle 10 Mpx, scanner LiDAR
  • Caméra avant TrueDepth 7 Mpx