PS5 : une rétrocompatibilité jusqu’à la PS1 via le cloud ?

Jeux Vidéo

Par Antoine Gautherie le

Un schéma issu d’un brevet de Sony en fuite suggère que la PlayStation 5 pourrait jouer la carte du cloud et des machines virtuelles pour assurer la rétrocompatibilité avec les PS1, PS2 et PS3. Pour la PS4, la question ne se pose pas puisque Sony a déjà confirmé que ses jeux seraient compatibles avec la PS5 d’entrée.

© Sony

Un brevet concernant la PlayStation 5 vient d’émerger sur Twitter, et laisse supposer que le constructeur aurait peut-être trouvé une solution à la sempiternelle question de la rétrocompatibilité. Plutôt que de tout miser sur une émulation directe au niveau de la console, les équipes de PlayStation pourraient bien réaliser l’émulation à proprement parler sur des machines virtuelles qui tourneraient dans le cloud. Ces VMs seraient spécialement conçues pour reproduire le système d’exploitation des PS1, PS2 et PS3. Pour la PS4, la question ne se pose pas puisque Sony a déjà confirmé que ses jeux seraient compatible avec la PS5… selon le bon vouloir des développeurs.

Les documents révélés par l’utilisateur de Tweeter @Renka_schedule. – © Sony

En pratique, cela signifierait donc que Sony s’enlèverait une épine du pied puisqu’un tel système, une fois fonctionnel, permettrait d’assurer une rétrocompatibilité totale avec toutes ses anciennes consoles sans pour autant devoir marcher sur des œufs pour que tout le hardware soit compatible. Car ce n’est un secret pour personne, le fossé technologique continue de se creuser au fil des générations et assurer la compatibilité entre deux consoles séparées de plus de 25 ans – une éternité en temps vidéoludique – n’a rien de trivial. C’est notamment pour cette raison que Sony a confirmé la rétrocompatibilité directe avec les jeux PS4, mais a fini par abandonner l’idée de le faire avec l’aînée de la gamme, sortie en 1994.

Mais comme souvent quand les documents d’un brevet fuitent, il est assez difficile de savoir précisément quelle direction la marque souhaite suivre. En admettant que Sony finisse par adopter ce système basé sur le cloud, il est difficile de savoir s’il sera basé sur un tout nouveau service ou sur le PlayStation Now, le service de jeux à la demande de la marque. D’autant plus que ces informations sont à prendre avec des pincettes puisque le fait de déposer un brevet ne constitue en rien une garantie de voir le projet aboutir. Dans ces industries ultra-dynamiques où l’innovation suit un rythme effréné, il s’agit simplement d’une manière de protéger un système dans l’éventualité où ce projet parmi tant d’autres arriverait à maturité. Nous devrons donc attendre une annonce officielle pour en savoir plus, mais il s’agit néanmoins d’une piste plutôt intéressante.

Sony PlayStation 4 Slim 500...
2 093 Commentaires
Sony PlayStation 4 Slim 500...
  • PS4 Slim 500 Go avec manette sans fil DUALSHOCK 4, Pour maximiser votre expérience de jeu dans...
  • Console rapide, Silencieuse et à consommation réduite, Connectivité optimale avec...
  • Contrôle total sur votre jeu et immersion assurée grâce à la manette ergonomique et...
  • Espace exclusif pour découvrir les derniers hits et exclusivités PlayStation (Red Dead, Death...
Source: IGN