Ubisoft : accusé de harcèlement, Tommy François quitte ses fonctions

Général

Par Julie Hay le

Le vice-président de l’éditorial chez Ubisoft, Tommy François, aurait quitté ses fonctions après des accusations de harcèlement et de conduites sexuellement inappropriées. La nouvelle aurait été annoncée la semaine dernière aux équipes de Ubisoft.

Ubisoft va encore se passer de l’un des ses collaborateurs. Selon Samuel Horti du média Business Insider, le vice-président de l’éditorial et des services créatifs du studio français, Tommy François, aurait quitté les effectifs de l’entreprise. Après avoir été mis à pied au début de l’été, suite aux scandales de harcèlement qui secouent l’entreprise, il aurait été démis de ses fonctions. Tommy François était accusé d’avoir participé à la culture toxique de l’entreprise et a été mentionné à plusieurs reprises dans des témoignages parus dans la presse, notamment pour des faits de harcèlement et de tentative d’agression sexuelle. Tommy François avait répondu aux accusations par le biais de son avocat et contestait alors “l’ensemble des faits.” Il invitait les potentielles victimes à porter l’affaire devant la justice affirmant que « de telles plaintes auraient ainsi l’avantage de permettre aux autorités de s’assurer de l’authenticité de ces allégations et de nous permettre d’y répondre et d’en démontrer la fausseté. » Selon le journaliste de Business Insider, qui a pu se procurer un mail envoyé en interne aux équipes du studio le 31 juillet dernier, cette démission est à effet immédiat.

Libération et Numerama ont publié en juillet dernier des enquêtes avec de nombreux témoignages d’anciens ou actuels employés d’Ubisoft. Ils dénonçaient des pratiques sexistes répétées, mais aussi des faits de harcèlement sexuel et d’agression sexuelle. Le 12 juillet dernier, dans un communiqué, Ubisoft annonçait plusieurs départs et notamment celui du directeur créatif de la firme, Serge Hascoët. Son rôle sera assumé dans l’intérim par Yves Guillemot, le PDG d’Ubisoft. Celui-ci avait d’ailleurs annoncé développer un ensemble d’initiatives pour “améliorer et renforcer notre culture d’entreprise”. Dans le mail envoyé la semaine dernière, il préciserait aussi que des enquêtes sont en cours au sein de l’entreprise.