Grâce à l’IA, des astronomes ont découvert la plus jeune galaxie de l’Univers

Espace

Par Felix Gouty le

HSC J1631+4426 est la plus jeune galaxie jamais observée dans l’Univers. Selon les astronomes qui l’ont découverte, elle fait partie de la dernière génération de galaxies de notre cosmos.

Crédits : StockSnap / Pixabay.

L’Univers existe (et s’étend) depuis maintenant plus de 13 milliards d’années. Les galaxies qui le composent sont donc toutes plus ou moins âgées de plusieurs milliards d’années. Néanmoins, aujourd’hui, des astronomes japonais sont parvenus à observer une galaxie à peine naissante – une rareté dans notre vaste cosmos. Les chercheurs de l’Institut national des sciences naturelles du Japon l’ont découverte grâce au télescope Subaru, situé à Hawaï, et à une nouvelle méthode de « machine-learning« . Cette dernière a été conçue spécifiquement pour reconnaître les paramètres cosmologiques (couleur de la lumière émise, concentration en oxygène, etc) qui seraient hypothétiquement attachés à une très jeune galaxie. Parmi les 40 millions d’objets célestes scrutés par Subaru, l’intelligence artificielle a ainsi débusqué un seul amas correspondant aux critères des chercheurs.

La dernière génération de galaxies

Cette galaxie s’appelle HSC J1631+4426 et sa valeur en oxygène, qui permet d’évaluer son âge, est la plus basse jamais mesurée chez une galaxie. Son abondance en oxygène est à peine équivalente à 1,6% de celle de notre Soleil. Selon les astronomes japonais, cela suggère qu’elle vient à peine de se former à l’échelle de l’histoire de l’Univers. Elle se situe à environ 430 millions d’années-lumière de notre planète et est d’une taille surprenante pour une galaxie. « La masse solaire de HSC J1631+4426 est très faible, seulement 0,8 millions de masse solaire, explique Masami Ouchi, professeur à l’Observatoire national d’astronomie du Japon et principal auteur de l’étude publiée dans Astrophysical Journal. Cette masse solaire correspond à seulement 1/100 000 celle de la Voie lactée et pourrait convenir à la masse d’un simple amas stellaire [regroupant rapproché de plusieurs étoiles de même origine ; ndlr] de notre propre galaxie. » Cette observation exceptionnelle est non seulement inédite mais elle est d’une importance scientifique non-négligeable. En effet, selon le modèle cosmologique standard, la densité de matière de notre Univers chute alors que ce dernier continue de s’étendre. La formation de galaxies, d’étoiles et de planètes par gravité va devenir de plus en plus ardue. Ainsi, HSC J1631+4426 et ses éventuelles contemporaines pourraient être la dernière génération de galaxies à se former dans notre Univers.

murando Papier peint intissé...
4 Commentaires
murando Papier peint intissé...
  • FORMAT : 350x256 cm (largeur x hauteur) - 7 lés, impression HD sur intissé de haute qualité....
  • CARACTÉRISTIQUE: intissé de qualite allemande, nos papiers peints ne se déforment pas et des...
  • COULEURS: résistantes à l'eau et au rayonnement solaire, inodores. Nos peintures ne...
  • MONTAGE: simple et rapide ! Il suffit de poser la colle directement sur le mur, d'appliquer les...
=
Source: Phys.org