Cette liseuse pliante ressemble à un livre

Gadget

Par Olivier le

Les tablettes pliables qui se transforment en smartphones (et inversement) sont en train de s’installer doucement dans le paysage. Et pourquoi pas les liseuses ?

Crédit : GoodReader
Crédit : GoodReader

En présentant début août son nouveau Galaxy Z Fold2, Samsung a frappé un grand coup et relancé l’intérêt autour de ce format. Ce nouveau modèle a en effet tout ce qui manquait à son prédécesseur, tout en conservant un design très séduisant. Et dans un autre genre, Microsoft a fini par lancer la commercialisation du Surface Duo, un smartphone doté de deux écrans. Le marché semble de plus en plus mûr pour ce form factor, qui pourrait aussi intéresser les utilisateurs de liseuses.

Un prototype encore à améliorer

C’est en tout cas ce que la E Ink Corporation, l’entreprise derrière la technologie de « papier numérique » utilisée par la plupart des liseuses vendues à l’heure actuelle, cherche à faire. Le labo de recherche et développement de l’entreprise a dévoilé un prototype de liseuse pliante qui démontre l’intérêt d’un tel appareil.

Au niveau du design, il y a une pertinence évidente à proposer ce type de liseuse nouvelle génération : après tout, cela ressemble beaucoup… à un livre. Le prototype, plus abouti qu’un précédent remontant au mois de juin, intègre une charnière, cinq boutons positionnés sur la tranche de droite, ainsi que deux barres lumineuses amovibles en haut de l’écran, pour mieux l’éclairer.

Le prototype embarque aussi la technologie Wacom, ce qui permet de l’utiliser avec un stylet pour prendre des notes et surligner des passages dans un texte. Bref, comme un livre normal, en quelque sorte. Si on ajoute la possibilité de synchroniser les points de lecture et les annotations dans le nuage, il y a là un appareil qui pourrait trouver son public !

Il reste cependant encore beaucoup de travail pour finaliser cette liseuse pliante. Les bordures sont particulièrement épaisses, et le design peut être amélioré. Difficile cependant de ne pas y voir un certain potentiel commercial.