Amazon : des hausses de prix pendant la pandémie pointées du doigt

Business

Par Amandine Jonniaux le

Selon un récent rapport publié par Public Citizen, le géant américain aurait profité de la pandémie de COVID-19 pour vendre à prix d’or certains de ses produits… tout en condamnant fermement les vendeurs tiers affichant des pratiques similaires.

Crédits – Erik Mclean via Unsplash / JDG

Le géant américain Amazon a-t-il profité de la pandémie de coronavirus SARS-CoV-2 pour vendre à prix d’or des produits de première nécessité ? Selon une récente enquête publiée par le groupement de consommateurs américain Public Citizen, il semblerait que l’entreprise de Jeff Bezos ait autorisé une hausse drastique du prix de certains articles entre les mois de mai et d’août 2020. Après avoir analysé une dizaine de produits proposés par des vendeurs tiers sur la plateforme, l’organisme à but non lucratif relève ainsi une inflation massive, pouvant atteindre 274% des tarifs habituels pour du gel hydro-alcoolique, et jusqu’à 941% pour de la farine.

Des augmentations jugées abusives par  le groupement de consommateurs, qui accuse le géant du web d’avoir profité de la crise sanitaire pour accroître ses bénéfices. Relayé par le site de The Verge, un porte-parole de la firme a fermement condamné de telles pratiques provenant de vendeurs tiers, en expliquant qu’il n’y avait “pas de place pour les prix abusifs (sur notre plateforme, ndlr). Nos systèmes sont conçus pour offrir aux clients le meilleur prix disponible en ligne”. Dès le mois de mars dernier, la société s’était d’ailleurs positionnée face aux vendeurs abusifs, en suspendant l’activité de plus de 4 000 commerçants tiers qui tentaient d’augmenter leurs tarifs sur des produits dits de première nécessité.

Faites ce que je dis mais pas ce que je fais

Si Amazon n’a pas tardé à condamner les agissements peu scrupuleux de certains vendeurs tiers, il semblerait que l’entreprise ne soit pourtant pas aussi exemplaire qu’elle veuille bien le laisser entendre. Après avoir également passé au crible des articles disponibles sur le site, mais cette fois estampillés “vendus par Amazon”, Public Citizen révèle que certains produits ont connu une hausse allant de 48% pour les gels hydro-alcooliques, à près de 1000% pour les packs de masques jetables. Est également concerné, le papier toilette, vendu jusqu’à 36,39$ les huit rouleaux au mois de juin rapporte l’enquête, alors que le produit était habituellement affiché aux alentours de 6,89$ avant l’épidémie. Autant d’accusations sur lesquelles l’entreprise ne s’est pas encore exprimée.

Scottex Papier Hygiénique...
866 Commentaires
Scottex Papier Hygiénique...
  • Ce pack contient 24 rouleaux
  • Chaque rouleau, comme toute la gamme de papier hygiénique Scottex, provient d'une gestion...
  • Chaque feuille de ce papier doux est imprimée avec un joli chiot bleu. Une petite touche...
  • Label FSC : papier issu de forêts gérées de manière responsable et autres sources...