Des chercheurs découvrent trois nouveaux lacs sous la surface de Mars

culture geek

Par Victor Keller le

Après la découverte d’un lac glacé sur la planète rouge en 2018, des chercheurs ont récemment détecté trois nouveaux lacs cachés sous la surface de Mars.

Aynur Zakirov – Pixabay

Mars Express, Mars Odyssey, Viking, Mars Global Surveyor sont autant d’orbiteurs qui photographient et récoltent régulièrement des données sur Mars. Cette fois ci, ce sont les données fournies par la sonde Mars Express de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) qui ont permis à des chercheurs de découvrir trois nouveaux lacs sous la surface de Mars. Ils ont publié leurs résultats dans la revue Nature Astronomy. C’est une hypothèse de longue date qui vient probablement d’être confirmée ici, en l’occurrence celle que Mars cache de l’eau sous sa surface. Pour étayer leur théorie, les chercheurs s’appuient sur pas moins de 134 observations différentes. Ils avancent en plus la potentielle existence d’un lac souterrain plus vaste, déjà signalé il y a quelques années.

Il s’agit d’un travail sur le temps long, puisque les observations de l’appareil spatial Mars Express s’étendent de 2012 à 2019. Les données radar permettent de constater que l’eau liquide se trouverait à environ 800 mètres sous la surface de Mars. Elle est donc totalement invisible à l’œil nu. Pourtant ces lacs -tous reliés entre eux- couvrent une zone particulièrement immense, puisque les chercheurs estiment que la zone en question fait environ 1/5ème de la taille de l’Allemagne et que le lac le plus large s’étendrait sur près de 30 kilomètres. Les trois nouveaux lacs récemment découverts, quant à eux, ne font que quelques kilomètres de largeur.

D’après les dernières données, le sol martien contiendrait entre 1,5% et 3% d’eau. Les différentes traces trouvées ces dernières années semblent accréditer la théorie selon laquelle la planète rouge avait sur sa surface, il y a très longtemps, de grandes quantités d’eau (rivières, lacs, voire océans). Par sa proximité avec la Terre, Mars fait l’objet des projets spatiaux à la fois les plus ambitieux et les plus plausibles et les découvertes la concernant permettent toujours d’avancer d’un petit pas vers une meilleure connaissance de l’histoire de cette planète et par voie de conséquence de notre système solaire.