Regarder des images (réelles ou virtuelles) de la nature combattrait l’ennui et la tristesse

Science

Par Felix Gouty le

Pour combattre l’ennui et la tristesse de l’isolement pandémique, des chercheurs en psychologie préconisent de regarder des documentaires sur la nature ou d’investir dans un casque VR pour s’immerger dans des reconstitutions numériques de celle-ci.

Crédits : Pexels / Pixabay.

Une balade en pleine nature, ou simplement dans la forêt la plus proche, réduirait l’anxiété. Mais en cette période de seconde vague pandémique – où le couvre-feu règne, les déplacements sont limités et le reconfinement n’est jamais très loin – il n’est pas toujours facile de se rendre soi-même dans un coin de verdure sauvage pour se ressourcer. Des chercheurs britanniques en psychologie de l’université d’Exeter se sont ainsi posés la question suivante : regarder un documentaire, rempli d’images de la faune et de la flore naturelle de notre planète, ou même une version virtuelle reconstruite de cette nature peut-il aider ? Leur réponse, à en croire une étude publiée aujourd’hui dans la revue Journal of Environmental Psychology, est oui. Comme le souligne Nicky Yeo, l’une des auteurs de cette étude, dans un communiqué relayé par Slash Gear : « notre expérience suggère que les documentaires animaliers et les autres émissions télévisées de ce type permettent à certaines populations de bénéficier réellement d’une dose de nature digitale. »

Pour le savoir, les chercheurs ont demandé à 96 volontaires de regarder le discours, apparemment particulièrement ennuyeux, d’un employé d’un entrepôt en logistique. Une fois le participant fermement lassé, ils l’ont invité à regarder un brin de nature, pendant cinq minutes, de trois manières différentes : avec des extraits de l’émission documentaire de la BBC, La Planète Bleue (avec le célèbre journaliste britannique David Attenborough) ; avec une vidéo, en images réelles, à 360° un casque de réalité virtuelle sur le nez ; ou avec le jeu VR contemplatif TheBlu, où le joueur observe une vie marine reconstituée par des images numériques sous l’océan. Dans tous les cas, après leur visionnage, les volontaires auraient ressenti moins d’ennui et moins de tristesse. Mais dans le cas du jeu VR, la majorité d’entre eux auraient même exprimé des sentiments jugés positifs par les chercheurs. Certains auraient même ressenti une meilleure connexion avec la nature. « Nous pensons que cette expérience est la première à démontrer les effets positifs sur la santé mentale d’une immersion en réalité virtuelle dans des environnements sous-marins », concluent les chercheurs. À l’inverse, quelques participants ont néanmoins remarqué que le poids et le côté encombrant du dispositif VR, en l’occurrence un casque HTC Vive, étaient allés à l’encontre de l’expérience, qui s’est donc avérée moins positive qu’escomptée. Pour mieux les détendre, les chercheurs auraient peut-être dû penser à leur faire écouter l’apaisant « Dire, Dire Docks », composé par le grand Koji Kondo pour Super Mario 64. Le résultat est toujours garanti.

Life, l'aventure de la vie
1 610 Commentaires
Life, l'aventure de la vie
  • Attenborough, David (Actor)
  • Audience Rating: Tous publics