Covid-19 : Pfizer annonce que son vaccin est « efficace à 90% »

Général

Par Remi Lou le

Les firmes Pfizer et Biontech viennent d’annoncer que leur vaccin serait « efficace à 90% » contre le virus à l’origine du Covid-19. Le début de la fin de la crise ?

Crédits : HeungSoon via Pixabay

Voilà une excellente nouvelle, qu’il convient encore de prendre avec beaucoup de précautions. L’américain Pfizer et l’allemand Biontech viennent d’annoncer que le vaccin qu’ils ont élaboré serait « efficace à 90% ». Ces résultats sont partagés après une première analyse intermédiaire de leur essai de la phase 3, toute dernière phase avant une demande d’homologation. « Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d’un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19 », a ainsi déclaré le PDG de Pfizer, Albert Bourla, dans le communiqué qui annonce la nouvelle. « Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir le Covid-19 » a-t-il ajouté.

Jusqu’à 50 millions de doses dès cette année ?

Ce vaccin a beau être prometteur, il faudra encore qu’il obtienne l’homologation avant d’être mis sur le marché. Sur la base de projections, Pfizer et Biontech indiquent néanmoins qu’elles peuvent déjà fournir jusqu’à 50 millions de doses d’ici la fin de l’année et près de 1,3 milliard de vaccins en 2021. Les deux entreprises espèrent en effet pouvoir obtenir l’autorisation d’utiliser en urgence ce vaccin sur le personnel hospitalier aux États-Unis. Cette nouvelle a évidemment eu un effet salvateur sur les marchés, qui ont nettement repris des couleurs : +5,46% pour la bourse de Paris, +5,56% pour Francfort, +5,05% pour Londres et +5,48% pour Milan.

L’actuel locataire de la Maison Blanche, Donald Trump, a très positivement accueilli la nouvelle. « la Bourse est en forte hausse, un vaccin arrive bientôt. Efficacité de 90%. Quelle excellente nouvelle ! » a-t-il déclaré sur Twitter, tandis que son successeur, Joe Biden, a félicité « les femmes et les hommes talentueux qui ont contribué à réaliser cette percée et à nous apporter tant de raisons d’espérer » tout en indiquant que la bataille contre le Covid-19 est encore loin de se terminer. En effet, en France comme dans une partie du monde, la seconde vague de la pandémie déferle sévèrement et fait dangereusement grimper le nombre de patients dans les unités de soins intensifs des hôpitaux.