Hold-Up : l’argent récolté sur Tipeee pourrait ne pas être reversé à ses producteurs

Sur le web

Par Remi Lou le

Le succès du long-métrage  qui s’est fait l’étendard de  nombreuses théories du complot autour du Covid-10 embarrasse les plateformes de financement participatif sur lesquelles il a été financé. Tipeee cherche désormais à déterminer si le film est légal ou non, auquel cas la plateforme remboursera les utilisateurs de leurs contributions.

Cette crise sanitaire a été le terreau de très nombreuses théories du complot. Pour ceux qui souhaiteraient en avoir un « best-of », vous pouvez toujours vous pencher sur Hold-Up, le pseudo-documentaire paru il y a deux semaines et prétendant dévoiler les secrets d’une « incroyable et phénoménale entreprise de manipulation globale », dixit son producteur, Christophe Cossé. Sauf qu’il faudra chercher pour le trouver, puisqu’il a été supprimé de plusieurs plateformes, comme Dailymotion ou Vimeo, en raison des très nombreuses fake news qu’il relaie.

Le film a battu tous les records sur les sites de financement participatif. Tipeee songe toutefois à faire interdire l’opération. Comme la plateforme l’a indiqué auprès de BFMTV, les quelques 160 000 euros récoltés par Hold-Up sur Tipeee pourraient ne pas être versés à ses producteurs si le film venait à être jugé illégal. La plateforme Tipee serait actuellement en contact avec des « organismes compétents » et « le gouvernement » afin de juger de la légalité du film. « En fonction de ces retours, nous pourrions procéder à la clôture de la page et au remboursement des contributions », a indiqué Tipeee auprès de BFMTV. Précisons que le réalisateur du métrage fait par ailleurs l’objet d’une plainte de l’Institut Pasteur pour diffamation. Si le « documentaire » est finalement jugé légal, ses producteurs recevront le virement à la fin du mois de décembre. Sur la page Tipeee du projet, on peut désormais lire un « avertissement » sous forme de fenêtre pop-up nous invitant à la prudence quant aux informations contenues sur cette page.

Source : Tipeee

Même si leur avenir sur Tipeee semble compromis, les producteurs de Hold-Up pourront néanmoins compter sur les revenus engrangés sur Ulule pour les mois de septembre et d’octobre. Une participation que regrette par ailleurs son fondateur, Alexandre Bucherot, qui explique sur Twitter que la plateforme s’est rendue compte trop tard « qu’il débordait du cadre initial supposé (le pluralisme des voix) pour devenir un étendard de thèses complotistes très éloignées de ce que l’on défend sur Ulule. » L’intégralité de la commission d’Ulule sera néanmoins reversée « à une association de défense de l’information », explique-t-il.

Source: BFMTV