Elon Musk pense pouvoir emmener des astronautes sur Mars dans 4 à 6 ans

Espace

Par Felix Gouty le

Le patron de SpaceX est pressé d’aller sur la Planète Rouge ! Lors de la remise de son Alex Springer Award, Elon Musk a dévoilé son plan de route idéal pour envoyer l’être humain sur Mars dans les six années à venir.

Crédits : TriStar Pictures.

Elon Musk n’a pas envie d’attendre 2033 pour envoyer l’être humain sur la Planète Rouge. Contrairement au cap fixé par l’Agence aérospatiale américaine (NASA), le fondateur et patron de SpaceX, le principal partenaire privé de la NASA, est confiant dans l’idée de pouvoir emmener des astronautes sur Mars dans environ six ans. Le PDG de Tesla l’a assuré lors d’une cérémonie de remise de son Alex Springer Award, hier. Ce prix lui a été décerné par le plus important groupe de presse allemand, Alex Springer, qui détient notamment l’un des plus grands quotidiens allemands Die Welt (l’équivalent du journal Le Monde en France) ou encore le média web économique Business Insider. L’Alex Springer Award, voué à récompenser des personnalités innovantes, plus particulièrement dans le domaine économique, a déjà été décerné à Mark Zuckerberg ou encore Jeff Bezos.

Plan de route express pour Mars

Le PDG de SpaceX a expliqué qu’il comptait exploiter au mieux le cycle de proximité entre la Terre et Mars, qui les rapproche au plus près l’une de l’autre tous les 26 mois, dans les prochaines années. La société aérospatiale cible d’abord un vol aller-retour expérimental, sans humain à bord, dans deux ans. Si les résultats sont concluants, Elon Musk se dit même prêt à envoyer de premiers humains sur Mars au bout du cycle suivant, dès 2024 – soit deux ans plus tôt que l’objectif des six ans affichés au départ. Il avait fait exactement la même remarque le mois dernier, lors d’une visioconférence pour la Mars Society.

Si le PDG de SpaceX veut aller aussi vite en besogne, c’est parce qu’il considère comme priorité de se rendre sur Mars, d’établir un réseau interplanétaire et de s’installer dans le même temps sur la Lune. « Il est essentiel pour la survie de l’humanité de fonder une société centrée sur le voyage spatial » a-t-il souligné. Avant cela, SpaceX va devoir effectuer plusieurs tests sur sa fusée interplanétaire, Starship. L’un d’eux, qui vérifiera son décollage en haute altitude, sera réalisé dans la semaine au-dessus du centre de lancement privé de SpaceX, au Texas.

Mission to Mars [Blu-Ray]

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites