SpaceX : sa fusée Starship pourrait (déjà) aller sur Mars en 2024

Espace

Par Felix Gouty le

Lors de la Convention internationale annuelle de la Mars Society, Elon Musk, le patron de SpaceX, a confié que sa fusée Starship devrait être prête pour un premier aller-retour vers Mars d’ici quatre ans.

La navette spatiale Starship et son lanceur, Super Heavy (Crédits : SpaceX).

Tous les 26 mois, la Terre et Mars se trouvent les plus proches l’une de l’autre. C’est la raison pour laquelle, en juillet dernier, l’Agence aérospatiale américaine (NASA), sa concurrente chinoise, la CNSA, et les Émirats Arabes Unis ont réalisé des lancements vers la Planète Rouge. « Je pense qu’on a une chance de réussir à être prêt pour la future deuxième fenêtre de lancement pour Mars », a confié Elon Musk, le patron de SpaceX, à Robert Zubrin, le fondateur de la Mars Society, ce week-end à l’occasion de la 23ème édition de sa convention internationale annuelle. Autrement dit, SpaceX serait capable de mener à bien un lancement vers Mars dans deux fois 26 mois, soit durant l’année 2024. Pour rappel, le directeur de la NASA, Jim Bridenstine, avait estimé, l’an dernier, une première excursion en l’an 2033.

Si SpaceX parvient à être prête à temps, sa navette-fusée Starship – qui combine une navette, Starship, et un lanceur, Super Heavy, tous deux censés être réutilisables – ne devrait effectuer qu’un vol de test vers Mars selon Space.com. Mais Elon Musk ne perd pas espoir de pouvoir y transporter « quelque chose. » Il n’a jamais caché son désir d’aider l’humanité à s’établir sur Mars, pour assurer sa pérennité. Il faut néanmoins rappeler que la même année, en 2024 donc, la NASA a prévu de lancer sa mission Artemis III, qui verra deux astronautes s’envoler direction la Lune. SpaceX sera l’une des sociétés mandatées par l’Agence pour y contribuer. De plus, la société spatiale d’Elon Musk se serait déjà engagée à effectuer un premier vol touristique autour de notre satellite naturel, en 2023. Starship n’est cependant pas encore tout à fait prête. Un huitième prototype sera testé sous peu, en attendant la validation d’un modèle final en 2022.

Quoi qu’il en soit, SpaceX continue de carburer ces derniers mois. Hier, elle a déployé 60 nouveaux satellites-serveurs StarLink dans la stratosphère (voir ci-dessus). En août dernier, cette connexion Internet depuis l’espace avait offert de premiers aperçus encore timides.

weleve Casquette Homme Lettre...
1 Commentaires
weleve Casquette Homme Lettre...
  • Taille: La taille réglable est la plus appropriée, la circonférence de la tête de 55 à 60...
  • Matière: polyester et coton, matière fine et légère, toucher doux.
  • Le bonnet en coton qui évacue l'humidité vous protège la tête et améliore le confort tout...
  • Le bord de la casquette adopte la conception de trois plis ce chapeau peut être plié et en...