Des scientifiques ont transformé du CO2 en carburant d’aviation

Science

Par Julie Hay le

En plus d’être économique, cette méthode permet en théorie d’assurer une propulsion conventionnelle aux émissions nettes nulles. Elle pourrait être utilisée par les compagnies aériennes avant leur transition écologique.

Photo by Ross Parmly on Unsplash

Si l’industrie aéronautique tente de réduire son impact environnemental, en utilisant des carburants alternatifs plus écologiques, le secteur de l’aviation représente toujours 5 % des émissions anthropiques de gaz à effet de serre. Des scientifiques, de l’université d’Oxford, on fait une découverte qui pourrait bouleverser l’industrie. Ils ont réussi à transformer du CO2 en carburant et promettent ainsi d’avoir des avions à propulsion conventionnelle avec des émissions nettes nulles. « Cela contraste avec les carburants à réactions produits à partir de sources fossiles d’hydrocarbures où le processus de combustion libère le carbone fossile et le place dans l’atmosphère sous forme de carbone aérien, dioxyde de carbone » note les scientifiques dans leur étude publiée dans la revue Nature Communication. Cette expérience inverse le processus pour transformer ce dioxyde de carbone en carburant, en utilisant la méthode de combustion organique. Concrètement, l’équipe a chauffé un mélange d’acide citrique, d’hydrogène et d’un catalyseur fer-manganèse- potassium pour transformer le CO2 en carburant capable d’alimenter des avions à réaction. En plus d’être assez simple à réaliser, cette procédure se révèle bien moins chère que le processus utilisé pour transformer l’hydrogène et l’eau en carburant.

« Optimiser le procédé »

Il reste à l’équipe de nombreux défis à relever puisqu’ils n’ont pas réussi à produire que quelques grammes de carburant. Les chercheurs expliquent cependant être en discussion avec des acteurs industriels du secteur et sont confiants sur l’avenir de ce procédé. Comme le note Engadget, il dispose d’un avantage non négligeable, il permet aux acteurs du secteur de conserver leurs engins avant d’opérer un véritable tournant écologique. Si lors de l’expérience le dioxyde de carbone provenait d’une cartouche, l’équipe imagine qu’à terme, il sera possible de capter de grandes quantités de gaz directement dans l’air, ce qui permettra aussi de les éliminer de notre environnement. La prochaine étape pour les scientifiques : « optimiser le procédé et le rendre plus efficace »

L'Histoire de l'Aviation
16 Commentaires
L'Histoire de l'Aviation
  • FELDZER, Gérard (Author)
  • 160 Pages - 12/05/2019 (Publication Date) - Grund (Publisher)
Source: Engadget