Whatsapp suspendra votre compte si vous n’acceptez pas ses nouvelles CGU

apps

Par Elisa Rahouadj le

Dernièrement les utilisateurs de WhatsApp ont reçu un message directement dans l’application les informant d’un changement dans leur politique d’utilisation des données personnelles.

Crédits : LoboStudioHamburg via Pixabay

Ce n’est pas un secret : il y a quelques années, Facebook a racheté Whatsapp. Si à l’époque la firme fondée par Mark Zuckerberg affirmait qu’elle « ne serait pas en mesure d’associer automatiquement et de manière fiable les comptes d’utilisateurs des deux sociétés », cette déclaration semble aujourd’hui ne plus être en accord avec les projets de l’entreprise. En effet, WhatsApp a annoncé récemment mettre à jour ses conditions d’utilisation et notamment sa politique de confidentialité. Cependant, le partage des données personnelles des utilisateurs avec Facebook, et vice-versa, ne sera pas appliqué en Europe. Ces nouvelles conditions doivent obligatoirement être acceptées si l’on veut pouvoir continuer à utiliser l’application à partir du 8 février prochain, ou bien WhatsApp recommande de faire supprimer son compte. Un des autres points de changement dans ces conditions est directement adressé aux entreprises et concerne la façon dont elles pourront gérer les discussions avec les clients sur WhatsApp à l’aide de services d’hébergement de Facebook.

Sur la page dédiée du site WhatsApp, il est précisé que les données seront partagées dans les deux sens « afin de nous aider à exploiter, fournir, améliorer, comprendre, personnaliser, prendre en charge et commercialiser nos Services et leurs offres ». Facebook nous a également  informé que le changement des conditions en Europe concernera deux points précis. Tout d’abord, les nouvelles conditions devraient faciliter les échanges entre les particuliers et les entreprises, un projet que WhatsApp a débuté en 2018. Le passage par un service hébergé par Facebook ne sera pas rendu obligatoire pour les entreprises, et chaque personne communiquant avec l’une d’elles utilisant ce service en sera informée. Les utilisateurs pourront toujours bloquer les entreprises avec lesquelles ils ne veulent plus communiquer. Le deuxième gros changement concernera la façon dont WhatsApp traitera les données de ses utilisateurs. De plus amples informations seront disponibles vis-à-vis de la manière dont les données personnelles seront traitées et de leur confidentialité, y compris la base légale dont WhatsApp se sert pour attribuer tel type de donnée à telle utilisation (commerciale, personnalisation, etc).