États-Unis : un site publie les visages des émeutiers du Capitole grâce à la reconnaissance faciale

Baptisé Face of the Riot, le site veut permettre à n’importe quel citoyen américain d’identifier le visage de quelqu’un qu’il soupçonne d’avoir participé aux émeutes du 6 janvier dernier. 

Crédits facesoftheriot.com

Depuis les violentes émeutes du 6 janvier dernier au Capitole, les actions privées se multiplient sur les réseaux sociaux pour identifier et interpeller les manifestants. Sur les sites de rencontres notamment, plusieurs internautes se sont ainsi lancés dans une véritable “chasse aux émeutiers”, dans le but de récolter des informations et de les transmettre aux autorités. Cette fois, un site baptisé Faces of the Riot va encore plus loin, en affichant chaque visage enregistré sur les vidéos capturées lors de la tentative d’insurrection du 6 janvier dernier.

Contacté par le site Wired, le créateur du site a expliqué qu’il avait simplement récupéré certaines vidéos extraites du réseau social Parler (827 au total), avant de les passer au travers d’un logiciel de reconnaissance facial open source. Une fois chacun des 20 000 visages extraits, ce dernier a ensuite détecté les doublons, avant de publier sur son site, une grille de 6000 profils, accessibles à tous, où l’on peut voir le visage non masqué de plusieurs milliers d’émeutiers présents sur place.

Grâce à cette action, le créateur du site espère ainsi que les manifestants présents au Capitole lors de la tentative d’insurrection seront plus rapidement identifiés, et “confrontés aux conséquences réelles de leurs actions”. Selon lui, “quiconque participe à cette violence, ce qui équivaut vraiment à une insurrection, doit être tenu pour responsable”, rapporte ainsi le site de Wired.

Outre le fait que cette action “citoyenne” pose de sérieux problèmes en matière de vie privée et de droit à l’image pour les personnes concernées, elle avait également le défaut de ne pas différencier les “simples” manifestants venus protester devant le bâtiment gouvernemental, et les émeutiers ayant par la suite pris d’assaut le Capitole. Plusieurs passants et policiers sont également affichés sur le site. Pour remédier à ce problème, la dernière mise à jour du site permet désormais de cliquer sur chaque visage listé sur le site afin d’accéder aux vidéos le concernant, et de recontextualiser plus précisément son rôle dans les émeutes du 6 janvier.

Source: Wired