Reddit : Le fondateur de r/WallStreetBets se désolidarise de son sub

Business

Par Amandine Jonniaux le

L’homme à l’origine du subreddit r/WallStreetBets affirme au Wall Street Journal avoir simplement voulu créer un lieu de partage et d’échange pour les amateurs passionnés de trading, loin des derniers événements survenus. 

Crédits : Kon Karampelas via Unsplash

Il y a quelques jours, un groupe d’investisseurs amateurs mettait à mal Wall Street et plusieurs fonds d’investissement. Le but ? Faire remonter le cours de l’entreprise GameStop, en contrecarrant les actions placées en short selling. L’histoire pourrait être le point de départ d’un film hollywoodien, et pourtant elle provient tout droit de la plateforme Reddit, et de son sub r/WallStreetBets. Depuis quelques jours, les utilisateurs du chan sont dans le viseur de la justice américaine pour suspicion de manipulation du cours de la bourse. De son côté, le fondateur du subreddit en question a préféré prendre la parole, et se désolidariser complètement des actions réalisées ces derniers jours.

Un portrait dans le Wall Street Journal

C’est dans un long portrait dans le Wall Street Journal que Jaime Rogozinski, le fondateur du subreddit r/WallStreetBets a pris la parole au sujet des événements de cette semaine. Selon lui, le chan n’avait, à l’origine, été créé que pour permettre aux passionnés de trading de se retrouver et de s’échanger quelques bons conseils sur le cours de la bourse. Dommage pour Jaime, le projet se sera finalement retourné contre lui. Depuis avril dernier, Rogozinski n’est plus modérateur de son propre subreddit. Il a en effet été expulsé du chan par les autres modérateurs, qu’il qualifie dans son portrait au WSJ de “suprémacistes blancs”. Aujourd’hui, le créateur du sub affirme ne pas cautionner les récents évènements qui ont mis en lumière son subreddit, le comparant à “un film d’horreur, où on peut voir le méchant monter lentement les escaliers”.

Le portrait de Jaime Rogozinski est à retrouver en intégralité sur le site du Wall Street Journal.