Bitcoin : des mineurs accusés d’avoir volé près de 2 millions d’euros d’électricité en Malaisie

Crypto

Par Anne Cagan le

En Malaisie, la police a arrêté sept mineurs de bitcoin soupçonnés d’avoir volé plus d’1,7 millions d’euros d’électricité en trafiquant leur compteur.

Trafiquer un compteur électrique, l’arnaque n’est pas neuve. Mais lorsqu’il s’agit d’alimenter des machines dédiées au minage de bitcoin, elle prend tout de suite une tout autre ampleur. Le Malay Mail révèle ainsi que la police de l’état de Johor en Malaisie a arrêté des mineurs de bitcoin suspectés d’avoir arnaqué TNB, leur fournisseur d’électricité.

Ces sept hommes âgés de 24 à 64 ans sont soupçonnés d’appartenir à une filière qui aurait volé plus d’1,7 millions d’euros d’électricité (8.6 millions de ringgits malaisiens) en trafiquant des compteurs de manière à masquer la consommation réelle de ses gourmandes machines. L’opération a nécessité un mois d’enquête. La police a toutefois précisé qu’elle allait poursuivre ses investigations dans l’espoir de démanteler toute la filière d’escrocs à laquelle elle soupçonne ces sept personnes d’appartenir. La compagnie TNB a, quant à elle, indiqué au Malay Mail que ce type d’arnaque liées au bitcoin lui avait fait perdre plus de 18 millions d’euros sur l’année 2020.

Ce n’est pas la première fois que des mineurs s’affranchissent des règles. En mai dernier, note 01net, une douzaine de supercalculateurs européens ont été visés par des cyberattaques ayant visiblement pour but de miner des cryptomonnaies. On se souvient aussi très bien de ces employés d’une centrale nucléaire ukrainienne qui, en 2019, ont eu la (très) mauvaise idée de connecter à internet une partie du réseau interne afin de miner des cryptomonnaies. A la suite de quoi les services secrets ont dû mener un audit approfondi de la sécurité du site. Probable que ça ne rigole pas beaucoup là-bas au prochain brief interne sur les bonnes pratiques IT…