Le porte-parole du gouvernement va diffuser une émission sur Youtube et Twitch

Sur le web

Par Julie Hay le

Un mercredi sur quatre, le porte-parole du gouvernement invitera des influenceurs et personnalités publiques dans le cadre d’une émission baptisée « Sans filtre ». Il reviendra en direct sur les sujets évoqués lors des Conseil des ministres.

Crédits : Sara Kurfeß via Unsplash

Le gouvernement veut s’adresser aux jeunes, et il investit leurs plateformes préférées pour le faire. Quelques jours seulement après le défi lancé par Emmanuel Macron aux vidéastes McFly et Carlito sur YouTube, LCI révèle que le porte-parole du gouvernement prépare une émission en direct sur Twitch et Youtube. Baptisée «Sans filtre», elle permettra à Gabriel Attal de revenir sur les sujets discutés lors des conseils des ministres. D’une durée d’environ 1 h 30, cette émission sera diffusée un mercredi par mois sur les deux plateformes de streaming vidéo. Ce sera évidemment l’occasion pour le gouvernement de parler plus longuement de la crise sanitaire, mais pas uniquement. Selon BFM TV, il s’agira aussi d’évoquer la lutte contre les discriminations et la protection de l’environnement. Nul doute que la situation de la précarité des étudiants sera évoquée. Pour l’instant, on ne connaît pas encore la date de lancement du programme, qui sera enregistré dans une annexe de l’Élysée.

Des influenceurs pour parler de politique

En octobre dernier, Le Journal du Dimanche rapportait que plusieurs stars des réseaux sociaux avaient été approchées par le gouvernement. À cette époque, les noms de Léna Situations (1,8 million d’abonnés sur YouTube), Enjoy Phoenix (3,76 millions d’abonnés sur Youtube) et Just Riadh (1 million d’abonnés) avait été évoqués. Lena Mahfouf avait annoncé en octobre dernier avoir refusé la proposition du gouvernement, elle ne devrait logiquement pas de la partie. En revanche Marie Lopez, aussi connue sous le nom d’Enjoy Phoenix, avait quant à elle déjà collaboré avec l’Elysée pour sensibiliser son audience sur les gestes barrières. La jeune femme s’était rendue en octobre dernier à une conférence de presse, avant d’aller dans l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Elle avait précisé ne pas avoir été rémunérée pour ce projet. Reste à voir désormais si l’émission trouvera son audience sur les deux plateformes.

[amazon box=”B07RJRVY7Y”

Source: BFM