Apple affiche l’indice de réparabilité de ses iPhone et Mac, et ce n’est pas glorieux

Apple

Par Remi Lou le

Pour se conformer à la loi qui est entrée en vigueur en début d’année, Apple affiche désormais le score de réparabilité de ses iPhone et MacBook, et les notes ne sont pas très bonnes…

Crédits : Omar Al-Ghossen / Unsplash

Depuis le 1er janvier 2021, la législation française impose aux constructeurs d’afficher le score de réparabilité de leurs produits, soit l’indice qui est censé démontrer à quel point il est aisé, ou non, de réparer un appareil avant achat. Avec un peu de retard, Apple se plie donc à la règle sur ses différents appareils, de ses iPhone en passant par ses MacBook, et, comme on pouvait s’en douter, le score n’est pas fameux.

La meilleure note pour un iPhone est de… 6,7/10

Ainsi, les derniers fleurons de la Pomme, les iPhone 12, écopent d’un score de réparabilité de 6/10 seulement. Et encore, c’est mieux que son prédécesseur, l’iPhone 11 Pro Max, qui n’écope que d’un maigre 4,5/10, ou encore l’iPhone SE (2020) avec 6,2. L’iPhone 7 reste celui qui s’en sort le mieux avec 6,7/10, mais on reste encore loin d’une prouesse. À titre de comparaison, le dernier fleuron de Samsung, le Galaxy S21, obtient pas moins de 8,2/10 au score de réparabilité. Même constat du côté des Mac : le MacBook Air M1 obtient 6,5/10, et il est suivi par le MacBook Pro 16 pouces avec 6,3/10 puis le MacBook Pro 13 pouces M1 qui écope de 5,6/10.

On retrouve d’autres modèles dans cette liste officielle, où sont détaillés les différents critères ayant permis d’attribuer une note à un produit. Ces critères ont par ailleurs été établis directement par le Ministère de la Transition écologique, donc, les constructeurs ne pourront pas y échapper ni afficher des notes à leur avantage. Pour rappel, ce score de réparabilité concerne les smartphones, les ordinateurs portables, les tondeuses, les aspirateurs et enfin les machines à laver. Si la législation est en vigueur depuis le 1er janvier dernier, la DGCCRF donne jusqu’au 1er janvier 2022 aux constructeurs pour qu’ils s’y conforment, et ce, de manière obligatoire.

Acheter sur Amazon