PlayStation : Sony va arrêter son service de vidéo à la demande

Sur le web

Par Elisa Rahouadj le

Cette décision sera effective à partir du 31 août 2021, ce qui vous laisse le temps de réfléchir à des options si vous utilisez le service de vidéo à la demande.

Crédits : Sony

Avec le grand boom des plateformes de vidéos en streaming, Sony vient de décider d’arrêter son service de vidéo à la demande disponible sur le PlayStation Store. Jusqu’à maintenant, il était en effet possible d’acheter ou de louer des films ou des séries via le PlayStation Store, au même titre que vous pouvez acheter un jeu vidéo. Mais ce service est de moins en moins utilisé à cause du grand nombre de plateformes de streaming disponibles sur PlayStation. On peut notamment citer  Netflix, Disney+ ou encore OCS. Tous ces services proposent des milliers de séries et films très attrayants à des prix défiants toute concurrence. À côté, la VOD ne semble pas assez rentable pour les amateurs de séries et de cinéma. Vanessa Lee, qui est à la tête du département vidéo chez Sony Interactive Entertainment, a donc annoncé que le service de vidéo à la demande serait retiré du PlayStation Store dès le 31 août prochain. Sony a reconnu que la grande majorité des utilisateurs de PS4 et PS5 préféraient utiliser des services d’abonnements, une augmentation qualifiée « d’extraordinaire ».

Pour ceux qui ont déjà acheté des films ou des séries de cette manière, pas de panique, vous pourrez toujours y avoir accès sur vos consoles. Vous ne pourrez simplement pas en acheter de nouveaux au delà du 31 août. Il faudra désormais vous tourner vers des applications qui proposent ce service. La première est l’application Apple TV, disponible sur le PlayStation Store. À partir de celle-ci, et si vous faîtes déjà partie de l’écosystème Apple, vous pourrez accéder à la bibliothèque des contenus Apple. La seconde application est Vudu, que vous pouvez également télécharger depuis le PlayStation Store et qui propose un service de vidéo à la demande.

Acheter sur Amazon

Source: Gizmodo