Ce manoir virtuel se vend en NFT pour plus de 400 000€

Crypto

Par Remi Lou le

La « Mars House » s’est vendue pour 616 132 dollars canadiens, soit un peu plus de 400 000 euros. Néanmoins, son nouveau propriétaire ne pourra pas y vivre : cette maison est 100% virtuelle.

Crédits : Krista Kim

On pouvait penser que l’effervescence autour des NFT n’allait être que passagère, mais l’engouement semble se poursuivre voire même s’intensifier. Après la vente du jeton cryptographique du premier tweet de l’histoire pour la modique somme de 2,9 millions de dollars, et cette histoire, un brin plus loufoque, de la vente du bras d’une joueuse de tennis en NFT, voilà que le phénomène gagne le monde de l’immobilier.

Dernièrement, une maison baptisée « Mars House », créée par l’artiste Krista Kim, s’est vendue pour la modique somme de 616 132 dollars canadiens. Cela peut sembler peu pour une bâtisse de ce type, disposant de nombreuses fenêtres offrant une vue imprenable sur les montagnes, d’une décoration chic et de grands espaces de vie. Mais la particularité de ce manoir, c’est qu’il n’existe pas, même s’il est décrit comme étant basé à Toronto, au Canada. Il s’agit d’une œuvre numérique, en l’occurrence, « la première maison numérique NFT au monde ».

Ce qui s’est vendu, c’est donc le NFT de cette maison virtuelle, soit son certificat d’authenticité numérique garantissant qu’il s’agit d’un bien unique au monde. Le nouveau propriétaire ne pourra donc pas y habiter, mais il lui sera possible de l’explorer en réalité virtuelle ou en réalité augmentée grâce à un fichier 3D. Pour l’acquérir, il aura déboursé près de 288 Ethereum, dont une unité valait 2138 dollars canadiens au moment de l’achat, soit plus de 400 000 euros au total. Ça fait tout de même un peu cher pour y organiser ses futurs apéros Zoom virtuels.

Acheter sur Amazon

Source: BlogTo