Boston Dynamics présente Stretch, son nouveau robot manutentionnaire

Robots

Par Amandine Jonniaux le

Capable de déplacer jusqu’à 800 cartons par heure, ce nouveau-né dans la famille de Boston Dynamics pourrait remplacer les humains sur certaines tâches répétitives et physiques. 

Crédits Boston Dynamics

Après Spot et Handle, Boston Dynamics vient de présenter au monde sa toute nouvelle création. Conçue pour déménager plus facilement des cartons et autres objets volumineux, Stretch promet déjà de faciliter la vie des travailleurs manutentionnaires dans les entrepôts. Contrairement à ses grands frères, qui jouaient de leur ressemblance avec des humains et des animaux – allant même jusqu’à esquisser quelques pas de danse, la machine mise avant tout sur son côté pratique, et arbore une solide base carrée, plusieurs roues destinées à assurer sa mobilité, ainsi qu’un énorme bras robotique équipé de capteurs et de caméras. Selon l’entreprise Stretch peut ainsi soulever et déplacer des boîtes pesant jusqu’à 23 kg grâce aux ventouses fixées à l’extrémité de son bras.

Contrairement aux machines traditionnellement présentes sur les chaînes de production industrielles, Stretch se démarque avant tout par sa mobilité. A la manière d’un être humain, le robot peut en effet évoluer dans n’importe quel endroit de son environnement, et déplacer des cartons sur une distance bien plus importante. On peut ainsi l’imaginer en train de charger ou décharger un camion, avant de stocker de la marchandise dans un entrepôt précis quelques heures plus tard. Une polyvalence qui lui permettra de s’adapter au mieux aux besoins d’une entreprise, explique Michael Perry, le vice-président du développement commercial de Boston Dynamics à The Verge “Ce système peut fournir une automatisation à des environnements qui ne disposent pas d’une infrastructure d’automatisation”. Selon l’entreprise, Stretch peut ainsi déplacer 800 cartons par heure, et fonctionner jusqu’à huit heures d’affilée grâce à sa batterie longue durée. De quoi soulager la main-d’œuvre humaine d’un travail physique trop intense.