Visa accepte les transactions en cryptomonnaie, mais pas en Bitcoin

Crypto

Par Remi Lou le

Visa vient d’annoncer le lancement d’un nouveau programme autorisant les transactions en cryptomonnaie via ses services. Pour l’heure, seul l’USDC est accepté, un stablecoin dont la valeur est indexée sur le cours du dollar américain.

Crédits : Clay Banks / Unsplash

La fièvre des cryptomonnaies continue de gagner le monde. Après des entreprises comme Tesla et même certaines institutions bancaires plus traditionnelles, voilà qu’elles s’immiscent sur le secteur bancaire grand public, chez Visa. En début de semaine, le grand concurrent de MasterCard a annoncé le lancement d’un nouveau programme, en partenariat avec plusieurs plateformes comme Crypto.com, CoinBase ou BlockFi, afin d’autoriser les transactions en cryptomonnaies. Pour l’heure, une seule d’entre elles sera disponible, l’USD Coin — USDC — qui n’est autre qu’une cryptomonnaie dont la valeur est indexée sur le cours du dollar, autrement appelée « stablecoin » en raison de sa grande stabilité. Seuls les utilisateurs américains des services de Visa pourront en profiter, dans un premier temps.

Le lancement de cette nouveauté répond, selon Cuy Sheffield, responsable cartographie chez Visa à Reuters, à « une demande croissante de la part des consommateurs du monde entier de pouvoir accéder, détenir et utiliser des devises numériques ». En faisant cela, Visa parvient à devancer d’une tête son principal concurrent, MasterCard, qui annonçait lui aussi l’arrivée des cryptomonnaies en février dernier mais ne l’a toujours pas mis en place.

PayPal est également dans la course. À l’automne 2020, la firme annonçait le développement d’un service d’achat, vente et d’envoi de cryptomonnaies. L’avantage, c’est que la plateforme proposera de nombreuses devises numériques, comme le Bitcoin, et pas seulement des stablecoins. C’était d’ailleurs à l’occasion de cette annonce de PayPal que le cours du Bitcoin avait commencé à grimper en flèche, avant qu’Elon Musk ne vienne y ajouter son grain de sel. Par ailleurs, Tesla a récemment mis en place son système de paiement en Bitcoin sur son site, disponible aux États-Unis seulement pour le moment.

Acheter sur Amazon

Source: Reuters